Formule 1 | Les notes du Grand Prix du Canada.


Yuki Tsunoda

Le Grand Prix du Canada a une nouvelle fois vu Carlos Sainz espérer une première victoire derrière une voiture du giron Red Bull. Et devinez quoi ? Il a à nouveau terminé dans son pot d’échappement.

Formule 1 — GP du Canada— Les Notes

Alfa Roméo

Valtteri Bottas : 4

On l’avait quitté anonyme dans les rues de Bakou, Valtteri a réussi à faire encore plus fort à Montréal. Qualifié 11e, le Finlandais a terminé la course 8e. Un amour de course sans éclat. 4/10, comme son nombre de points.

Publicité

Guanyu Zhou : 4

Le Chinois est parvenu à tripler son nombre de points au classement en une seule course. En effet, Zhou est passé de 1 à 3 points. Fast.

Alpine

Esteban Ocon : 5

Tous les espoirs d’Alonso reposaient sur une défense solide du Français sur Hamilton. Cette dernière aura duré exactement 5 virages. Solide.

Fernando Alonso : 8

Certainement le pilote le plus frustré de la course. Après des qualifications épiques, Fernando a loupé tous les arrêts aux stands gratuits offerts par la Virtual Safety Car. Partir de la première ligne pour finir la course en défendant sa position sur Bottas. Quelle vie.

Publicité

AlphaTauri

Pierre Gasly : 8

« Je suis archi déçu parce que ce matin on fait deuxième sous la pluie, tout se présentait bien et on passe complètement à côté de cette qualif » P. Gasly

Le week-end de Gasly se sera donc arrêté à l’issue de la Q1. Le Normand est parvenu à terminer à 45 secondes de Max Verstappen, alors même qu’une voiture de sécurité est venue regrouper tous les pilotes à 20 tours de l’arrivée. Génie.

Yuki Tsunoda : 9

Comment ne pas parler de sa sortie des stands phénoménale ? 50 mètres parcourus et un tout droit dans le mur. Une sortie de stands éclair.

Aston Martin

Sebastian Vettel : 6

Tout au long du week-end, l’Allemand avait entretenu l’espoir chez Aston Martin. Mais Sebastian a subi le « syndrome Gasly ». Une Q1 ratée et une course tonitruante, terminée à la 12e place.

Lance Stroll : 3

Alors qu’on ne l’attendait plus, le local de l’épreuve a su empocher l’ultime point du top 10. Grâce à son rythme de course ? Disons que la double Virtual safety car et la voiture de sécurité ont bien aidé le Canadien.

Ferrari

Charles Leclerc : 8

Il s’attendait à une course pénible. Et il l’a eue. Le seul moment où il a cru entrapercevoir une lueur d’espoir, la Scuderia s’est chargée de l’éteindre à tout jamais. Un arrêt interminable dans les stands, et un retour en piste derrière un train de DRS. Easy.

Carlos Sainz : 7

Il avait la victoire à moins d’une seconde devant lui, durant 15 tours. Mais comme face à Pierre Gasly à Monza, l’Espagnol a préféré jouer la carte de la presqu’victoire. Comment lui en vouloir ?

À lire aussi :   F1 | Top 5 des pilotes ayant disputé le plus de GP sans gagner.

Haas

Kevin Magnussen : 8

Le Danois était à deux doigts de faire l’extérieur sur Lewis Hamilton. Mais ce sont ces mêmes deux doigts qui lui ont bousillé la course. Un drapeau noir et orange pour changer son aileron, et une course pliée en 7 tours.

Mick Schumacher : 6

En partant sixième, Mich Schumacher avait toutes les chances de terminer dans le Top 10. Et marquer ainsi ses tous premiers points en Formule 1. À un problème électronique près. Un abandon qui le fait arrêter sa voiture en travers du gazon, et en travers de sa gorge.

McLaren

Daniel Ricciardo : 6

La place de l’idiot revient à Daniel ce week-end. Une 11e position finale et exactement 0 point inscrit en terre canadienne.

Lando Norris : 8

On a beaucoup parlé de l’arrêt foiré de Leclerc chez Ferrari, mais celui de McLaren pour Lando Norris n’a rien à envier à la Scuderia. Il ne s’agit même plus d’une lenteur extrême pour visser les pneus, mais déjà de les trouver.

Mercedes

Lewis Hamilton : 4

Vendredi sa voiture était un désastre, samedi elle lui offrait la 4e place en qualifs et dimanche un podium. Sir Lewis ou le Mercedes bashing de qualité.

George Russell : 3

Neuvième manche de la saison, et neuvième Top 5 pour le Britannique. Plus vu une telle régularité depuis les Grands Prix hors des points de Nikita Mazepin.

Red Bull

Verstappen : 2

Le parallèle entre Max Verstappen et Fabio Quartararo est criant : solide leader, zéro concurrence à sa hauteur et pilotage à la limite. On vient de se rouvrir tout seul notre propre cicatrice là.

À lire aussi :   Moto GP d'Allemagne | La FFL humiliée par Quartararo et Zarco.

Checo Perez : 8

À l’inverse de son coéquipier, Checo a connu un week-end bien plus champêtre. Deux abandons en 24 heures, et de longues minutes passées à emprunter des sentiers accidentés pour retrouver ses stands. On hésite entre la chasse au trésor ou l’épreuve d’orientation de Koh-Lanta.

Williams

Alexander Albon : 4

Le Thaïlandais jouait paisiblement le Top 10 durant les premiers tours. Avant que sa Williams ne soit prise de vertige si haut dans le classement.

Nicholas Latifi : 8

À domicile, Latifi avait un seul objectif : ne pas finir dernier. Heureusement pour lui, il a trouvé plus lent que lui en la personne de Magnussen.

À lire aussi :   Formule 1 | Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan.