Lose Investigation – FFFL : à la découverte du Floorball français

floorball france FFL
Image : @floorballFR

Tennis, Football, Rugby, Formule 1… Les sports les plus médiatisés de l’hexagone sont une source inépuisable de Lose dans laquelle nous puisons chaque jour avec un plaisir non dissimulé. Mais quand il s’agit de sports moins connus, certaines performances exceptionnelles passent parfois sous les radars. C’est le cas du Floorball français, un sport trop peu médiatisé qui mérite qu’on lui rende justice.

Revue de la FFFL, une cousine proche qui a de bonnes raisons de partager les 3/4 de son acronyme avec la FFL.

Publicité

Déjà, c’est quoi le Floorball?

Le floorball est une sorte d’hybride du hockey sur glace joué en salle. Il se pratique à 5 joueurs et un gardien et suit le même règlement de 3 tiers temps de 20 minutes à la fin desquels la France s’incline. Reconnu par le CIO depuis 2011, le floorball est pratiqué par près de 360 000 licenciés à travers le monde. Voilà pour le point culture. Joué à haut niveau, c’est même plutôt sympa :

Si ça vous tente d’essayer, voici la carte des clubs de la FFFL. Vu le niveau de nos équipes nationales, il s’agit peut-être même de votre meilleure chance d’un jour passer un pro dans un sport, pour autant que vos croisés vous laissent tranquille :

Publicité

Un modèle de persévérance à la française

Maintenant qu’on vous a proposé un condensé Wikipédia du floorball, il est temps d’aborder l’objet de notre investigation. Le floorball français est avant tout un modèle d’abnégation. En effet, toutes catégories confondues, la FFFL enchaîne les branlées depuis des années avec une régularité déconcertante.

Des performances record

Chez les femmes par exemple, nous pouvons nous targuer de détenir depuis un an la plus grosse défaite jamais enregistrée en match international officiel. Ça donne ça :


Sans jamais abdiquer non plus, nos messieurs n’ont rien à envier à leurs homologues féminines. Au niveau de la régularité, c’est même encore plus solide : notre équipe de France compte 18 défaites en 19 matchs internationaux depuis 2016. Un bilan exemplaire qui force le respect, à l’exception de cet accroc regrettable contre l’Espagne en prolongations :

floorball france FFL

Si on remonte à la dernière défaite sur le fil de la France face aux Lettons hier soir (17-0), vous constaterez également que la France du floorball est un excellent sparring-partner pour les fédérations européennes en besoin de perfectionnement. Le rôle du bon copain, c’est nous.

Des valeurs fortes pour un avenir radieux

Grâce à cette régularité dans la défaite, le floorball français se développe aujourd’hui autour d’un esprit bon enfant à la Pierre de Coubertin que nous validons totalement. Le nombre de licenciés grandit lui aussi et pour cause : chez nous, on ne joue pas au floorball pour gagner. Alors, qu’est-ce que vous attendez?


Ça vous a plu ? Partagez avec vos amis !