FFL d’Or 2021 | #3 Le SUA s’est mis sur son 34


SU Agen, 30e défaite consécutive en championnat

Il y a des séries qui forcent le respect. Une abnégation dans la défaite qui force l’admiration des plus farouches losers de notre fédération. 34 défaites d’affilée. Trente-Quatre défaites de rang. Une saison de Top 14 à zéro victoire, tout juste émaillé de deux bonus défensifs. 2 petits points, à seulement 44 longueurs du 13e, l’Aviron Bayonnais. Et pour conclure cette année civile légendaire, un départ désastreux en Pro D2. Retour sur une série fantastique encore plus longue que les Feux de l’Amour. 

 Des records balayés à la pelle

Le Lot-Et-Garonne est désormais une terre de records. Le Sporting Union Agen Lot-et-Garonne les a balayés avec une facilité déconcertante. Longtemps, on pensait les 15 défaites d’affilée de l’USAP inatteignable. L’ogre d’Armandie a dégusté le voisin catalan sans aucun remords ni aucune difficulté. Les défaites s’enchaînent dont des gigabranlées des familles : 71-5 63-18 52-7, deux fois 59-0 et un petit 49-3 que n’aurait pas renié Manuel Valls.

Publicité

Une saison parfaite donc, avec un nouveau record. 2 points. 26 matchs, 26 défaites. Ils terrassent ainsi Bourgoin-Jallieu lors de la saison 2010-2011 qui avait réussi à inscrire 6 points. Relégation donc sur le fil en Pro D2. Vous pensiez qu’ils allaient s’arrêter là ? C’est mal connaître les Agenais.

Une continuité en Pro D2 qui force le respect

C’est en descendant en Pro D2 que toute la magnificence de ce SUA 2021 se révèle. Alors que l’on pouvait penser que l’étage inférieur leur donnerait de mauvaises idées de victoires, ils vont continuer le travail entamé. Il y a du Félix Baumgartner dans ce SU Agen. Cette envie de sauter dans le vide et de découvrir l’inconnu caractérise les valeurs du club. Face à Grenoble, les Agenais posent le pied sur les 30 défaites d’affilée, Top 14, Europe et Pro D2 confondue. Autant vous dire, les supporters sont complètement à bout.

Après une dernière piquette face à Vannes 46-3, les Agenais cèdent finalement face à Aurillac. Le 22 octobre 2021, 608 jours après leur dernier succès, et malgré une dernière tentative de sabotage en toute fin de match, le Stade Armandie redécouvre un goût que les palais garonnais avaient oublié. Celui de la victoire. 34 défaites d’affilée, la barre est si haute qu’elle risque de rester longtemps à cette marque. Les Serguei Bubka de la lose peuvent dormir tranquilles.

Publicité

Agen est dorénavant 14e de Pro D2. Mais attention, contrairement à la première division, ils sont 16 au second étage.

À lire aussi :   Rugby à XIII | L'olive parfaite de Corey Norman