Blacklist FFL 2021 #2 – Le VolleyBall, les fayots des JO


Les sports collectifs aux JO, on connaît bien la chanson. De manière sempiternelle, le Handball viendra nous narguer. De temps à autre, le Basket viendra nous vexer (ils manquent d’ailleurs ce top 10 de peu). Mais il reste un 3e sport qui se joue dans toutes les salles de sports Leo Lagrange de France et de Navarre. Le volleyball. Souvent cantonné à ce trimestre d’EPS où on s’amuse à défoncer les poignets de ses potes en se prenant pour Jeanne Hazuki. Mais s’il y en avait bien un dont on n’attendait pas une breloque, c’est eux. Retour sur une trahison.

Et pourtant, une entrée parfaite du Volleyball français.

Autant vous le dire, on zieutait le handball et le basketball avec une grande anxiété. Mais, comme tout parent, on s’en fout un peu du troisième. On le laisse vivre sa vie, se planter et apprendre tout seul de ses déboires. Alors, quand les Français se prennent un 3-0 d’entrée face aux USA, on est plutôt sereins. Surtout que derrière, ils trouvent l’occasion de perdre face aux Argentins… d’Augustin Loser, joueur de Tourcoing. On est quand même sur un comble là. Bref, ils terminent 4e de leur poule et on ne donne bien évidemment pas cher de leur peau.

Publicité

Alors place au quart, face à la Pologne, première de son groupe. On y croit largement. La Pologne mène 2-1. La France revient. Mais le tie-break sera le début de la fin. Les Polonais s’écroulent et les Français s’envolent vers les demis. Mais le geste du match ne sera pas le fait d’un joueur, mais du coach, Laurent Tillie. Un sauvetage exceptionnel et la première brique d’une blacklist qui se dessine.

Allons enfants de la Patry

Dès lors que Laurent Tillie va réaliser ce geste fou, rien ne sera plus comme avant. On dérouille 3-0 ces Losers d’Argentins. Ou les Argentins de Loser, on ne sait plus trop, on ne sait plus rien, on n’est perdu. Où es-tu, sport de hangar si souvent renié ? Alors les finales olympiques du Handball, on s’y attendait plus ou moins, le contre de Batum nous a lui aussi fait un peu mal, mais on était prêt. Mais là, la team Yavbou qui nous bâche, franchement non.

Dans le même genre de Lose :   Blacklist FFL 2020 | #7 Perrine Laffont

Alors que le Volleyball faisait partie de ces terres sauvages où aucune médaille n’a jamais été trouvée, la France va obtenir sa première breloque. On ne va pas vous refaire la finale en détail. La France mène 2-0, se fait rattraper à 2-2. Encore une fois, on espère un peu. Quelle cruauté. Quelle indignité.

Publicité

Mais surtout, pour conclure, UNE QUÉQUETTE d’Antoine Brizard. On découvre que dans ce sport méconnu en France, un geste technique s’appelle la quéquette. Une quéquette victorieuse pour aller chercher un titre olympique. Quand on vous dit que 2021 c’est n’importe quoi.

Franchement, ce n’est pas le titre d’article du millénaire ?

Bref, le pire dans tout ça, c’est qu’ils ont réussi à perforer nos cœurs et à être limite heureux pour eux. Et ça, c’est un terrible échec pour nous.