Eredivisie | Le VVV Venlo mange la giga VVV Venlose


Vous connaissez tous la technique sur FIFA ou PES. Un match qui dérive et il faut bien ajuster les tacles de sagouins pour s’assurer un 0-3 sur forfait. Malheureusement pour les joueurs de Venlo, la vie, ça n’est pas FIFA. Et impossible de poser la manette à la mi-temps non plus. Non, il faut subir jusqu’au bout pour s’adjuger la plus grosse humiliation footballistique depuis la reprise des championnats. 

Jusqu’ici, tout allait bien

Avant ce match, le VVV Venlo n’avait pas une tête de grosse victime. 9e de la ligue hollandaise, ils en étaient à 1 victoire, 2 nuls et 2 défaites, avec une dernière remontada dans les dernières minutes pour aller chercher le point sur le terrain de l’AZ Alkmaar. Bref, ils s’attendaient tout de même à un match compliqué face à l’Ajax, ce samedi après-midi, mais surement pas à ce point-là.

Publicité

Notre résumé d’Ajax — Venlo

Et pourtant, les 11 premières minutes seront plutôt calmes pour Venlo. Mais ça, c’est avant le premier but de l’Ajax par Ekkelenkamp, sur une intensité absolument absente des joueurs de Venlo. Juste derrière, Lassina Traoré (A ne pas confondre avec l’ex-Monégasque Lacina Traoré, pensionnaire de D2 turque aujourd’hui), envoie une tête facile. Puis, à la 30e Traoré double la mise suivi de Tadic. 0-4 à la mi-temps.

Inexistant en attaque, absolument pas motivés en défense, la journée sent le foin pour Venlo. Alors leur coach, Rankovic, regarde le CV des joueurs pour essayer de trouver une solution. Et c’est assez trivial finalement, en regardant celui de Zinédine Machach, il découvre la présence de 3 saisons à Toulouse avant un licenciement pour avoir violenté son coach.

Si tout le monde aurait certainement eu la même logique que lui, force est de constater que ça n’a pas fonctionné. 5 minutes plus tard, un petit coup de VAR pour offrir à Kum le carton rouge suite à un High Kick pourtant excellemment exécuté. 2 minutes plus tard, l’agonie commence.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Nottingham Forest | Le coaching parfait de Sabri Lamouchi

5 minutes absolument exceptionnelles, que vous vous devez de revoir. Une boulette du gardien, puis un but sur leur propre engagement, une tête à 2 mètres de la ligne et un dernier but sur l’occasion suivante. 4 buts encaissés en 5 minutes, mais ça n’est pas fini.

Le reste des buts est aussi exceptionnel dans le non-impact défensif de Venlo. Une démonstration de ce qui peut faire produire un arrêt cardiaque à n’importe quel coach. À partir du 10e but, on remarque bien que le graphisme n’était pas fait pour. Et malheureusement, l’arbitre ne nous offrira pas d’arrêt de jeu. Le résultat final est exceptionnel : 13 – 0 (Record d’Eredivisie), avec 40 tirs concédés. Lassina Traoré s’offre lui un quintuplé, preuve qu’il n’est clairement pas celui qui était passé par Monaco.

Nous sommes tous VVV Venlo, ce samedi.