Decathlon de Cali | Le 400 mètres couillu d’Alberto Nonino


Dans toutes les compétitions sportives, le confort est d’une importance cruciale pour aller chercher la performance. D’autant plus en athlétisme, où l’athlète ne doit faire qu’un avec son équipement pour aller gratter les meilleurs résultats. La preuve avec Alberto Nonino, au décathlon de Cali.

Et c’est pareil à notre petit niveau. Qui n’a jamais eu ce t-shirt qui gratte sans lequel on aurait arraché notre meilleur temps. Ou bien la demi-pointure de trop dans la chaussure qui te rend fou dans ton 10 kilomètres de rentrée. Bref, la différence entre un amateur et un professionnel, c’est que pour ce dernier, le matériel est testé, retesté, re-retesté et n’est jamais une contrainte en compétition.

Publicité

Sauf pour ce bon Alberto.

Le 400 mètres de légende d’Alberto Nonino

C’est à Cali, en Colombie, que se tiennent les Championnats du Monde de Décathlon des moins de 20 ans. Un décathlon pas fou pour Alberto Nonino après 4 épreuves. 17e du général, il attaque le 400 mètres avec plus de 500 points de retard sur le leader. Et lors d’un décathlon, on a le temps de réfléchir à tout. De remettre en question ses choix. Et cette réflexion va de la performance au matériel. Tous les matériels. Alors, pour se lancer sur son 400 mètres, Alberto va prendre un choix radical. Le short court de marathonien — pourquoi pas — et pas de slip.

Vous le comprenez, ce choix sera décisif dans la course de l’Italien. Après un départ correct, l’engin de Nonino (traduisez le petit grand-père, qui pourrait aussi être le petit nom qu’il lui donne) préfère se faire la malle du short. Du coup, Alberto va tenter de le remettre dans son short, mais cela va donner une petite perte aérodynamique. Alors il va carburer dans le virage pour rattraper le retard. Mais la dernière ligne droite sera un long calvaire. Épuisé par son virage explosif et les tentatives de fugue de son pene, Alberto abdique. Plus il va vite, plus c’est visible. C’est donc la main sur le short qu’il décélère pour terminer bon dernier de sa série. Mais avec les organes génitaux à l’intérieur.

Publicité

À lire aussi :   Blacklist #10 | Le triathlon Français - une tragédie collective

Mais tout ne peut pas être parfait. Celle-ci est remportée par un Français, Sacha Rifflart.