Brésil | Kaio Wilker, 17 secondes, un rouge et puis la douche.


On a tous eu un coach qui nous a sorti, un grand jour de flemme, « si c’est pour jouer comme ça la prochaine fois reste dans ton lit ». C’est probablement ce qu’aurait du faire Kaio Wilker hier, en Serie B brésilienne. Retour une une performance complète.

Publicité

0e Seconde.

Coup d’envoi, entre Botafogo FB et Treze en Serie B Brésilienne.

6e Seconde

Les joueurs de Botafogo ne font pas dans la dentelle. Pas de construction par l’arrière, ici on envoie un gros long ballon dans la profondeur. A l’Anglaise, à l’ancienne.

7e Seconde

Un peu trop profond pour Kaio Walker, qui voit le cuir aller sur la tête du défenseur plutôt que sur son pied.

8e Seconde

Du coup, changement de plan, Kaio Walker envoie son meilleur High Kick dans le défenseur adverse. Geste technique parfait.

Publicité

12e Seconde

Belle tentative de minimisation, avec un superbe levé de bras qui mixe le désolé, le je jouais le ballon et le c’est pas si grave.

17e Seconde

L’arbitre n’est pas dupe, le rouge est brandi, direction la douche après 17 secondes de jeu, malgré les vaines protestations de ses coéquipiers.

Dans le même genre de Lose :   CDF 2004 - Bayonne (CFA) | Les Girondins et la bouillie bordelaise

Botafogo s’inclinera 1-0, et ils restent bon derniers de leur championnat. Etonnant avec de telles performances.

En Ligue 1, le record est toujours détenu par Maxime Spano, qui avait bien fêté sa première titularisation en Ligue 1. 40 secondes, un pénalty et un rouge.