Blacklist FFL 2021 #6 – Steven Da Costa, un ura-mawashi dans notre fédé


Les Jeux Olympiques sont souvent l’occasion de découvrir de nouveaux sports. Le Karaté en a fait partie. Alors on s’est bien amusé au début à mater des katas, en gros des types qui se battent contre un adversaire invisible en poussant de gros cris. Heureusement qu’ils sont à une compétition hein, parce que dans la vraie vie, tu es directement interné. Mais passé cette découverte plutôt rigolote, on a vite déchanté sur ce sport. La raison tient en 3 mots : Steven Da Costa.

Un début pourtant encourageant

Point d’adversaire imaginaire pour Steven Da Costa, mais de grosses mandales du pied envoyées sur son vis-à-vis. Toujours en criant fort à chaque contact (bah oui sinon ce n’est pas drôle). Steven Da Costa rentre dans son tournoi en venant à bout de Hamoon Derafshipour, de l’équipe olympique des réfugiés. Mais il remet vite les pendules à l’heure avec une défaite contre le Jordanien, Almasatfa.

Publicité

Vu qu’on n’y connaît rien, on se dit que c’est comme n’importe quel autre sport de combat ici, élimination directe merci A+ rendez-vous en 2024. Ah bah non, déjà il n’y aura pas de karaté en 2024, mais en plus c’est un système de poules. Qualifié pour les demi-finales,

La suite, vous ne la connaissiez que trop bien. Victoire et re-victoire, champion Olympique en envoyant une manita des pieds au Turc Eray Şamdan. 5-0, fermez les rideaux. Et si vous pensez que nous nous réjouissons de la disparition du karaté en 2024, vous vous trompez. Cette décision fait que, dans l’histoire, la France récoltera 100 % des médailles d’Or de l’épreuve de combat individuel masculine. Une statistique que nous ne pouvons accepter.

Ah oui, en plus, on a mangé ça.

Publicité

 Steven Da Costa, récidiviste

Pire encore, Steven Da Costa a remis ça. Aux championnats du monde à Dubaï, il s’est permis de conserver son titre. Et il a renvoyé un ura-mawashi dans notre Fédé.

Et pour conclure cette infamie, il en a fait une histoire de famille. Jessie Da Costa, son frère, a eu le bronze. On pensait que le Judo était le seul sport de combat que nous devions dénigrer, on dirait que le karaté fait son entrée.