Preview Ligue 1 : Le SCO d’Angers


SCO Angers

Lors de sa montée en Ligue 1 au terme de la saison 2014-2015, on ne donnait pas cher de la survie du SCO d’Angers en Ligue 1. Pourtant, l’équipe de Stéphane Moulin a fait plus que de la résistance, en signant une très honorable 9ème place plus une finale de Coupe de France. Autant dire, une grosse déception pour notre Fédération. Cependant, le SCO d’Angers a depuis pris position de plus en plus bas dans le ventre mou , en s’enfonçant confortablement au fil des saisons. Hasard de notre calendrier de sortie des previews, le début du championnat a lui été marqué par une maxi raclée sur le terrain de Lyon, précédée du transfert de Reine-Adelaïde. De quoi nous donner de gros espoirs pour cette nouvelle saison.

Image

Les notes MPG après Lyon – Angers. Bonheur.

La saison dernière

On ne va pas vous mentir, l’année dernière, le SCO d’Angers ne fût pas le club que nous avons suivi avec minutie. En naviguant juste au dessus de la ligne de flottaison de médiocrité, ils ont tout du club de milieu de tableau de Ligue 1 : Pas de grosse victoires ni d’énormes raclées (à l’exception du match d’exhibition à Lille pour le départ de Pépé), 16 matchs nuls (record de la saison à égalité avec Strasbourg), 2 éliminations en 2 matchs de Coupe… Une petite saison sereine, hors de nos radars. Nous espérons donc bien évidemment qu’il en sera autrement en 2019/2020.

 

Preview Ligue 1 : Le SCO d'Angers 1

Un petit rappel sur la saison passée…

Le joueur à suivre

Les carrières des gardiens de buts sont toujours un peu spéciales. Ex grand espoir tricolore après un début en trombe au FC Metz, il se blesse gravement à son arrivée au FC Valence. La suite sera une longue disparition des radars entre postes de numéro 2 et titulaires de club de ligue 2. Son arrivée à Angers signalera le renouveau de sa carrière. Cependant, il souhaitera tout de même ajouter un trophée à sa carrière. Il fera ainsi une petite pige en Belgique, au Club Bruges KV, histoire de remporter le championnat et d’aller perdre ses 6 matchs de Ligue des Champions.

A suivre aussi : après Nicolas Pépé, Karl Toko-Ekambi et Jeff Reine-Adelaïde, quel sera l’attaquant revendu bien cher à la fin de la saison ? A vos paris.

Il va nous manquer

Il était de retour sur la pelouse Raymond Kopa la saison passée après avoir passé un an à Birmingham en Championship. Arrivée en même temps qu’Angers en Ligue 1, Cheikh Ndoye était le symbole de la « grinta » angevine. Inamovible au sens littéral du terme, ce beau bébé d’1m90 pour 90kg a distribué coups de têtes, coups de coudes et de genoux à tous les ballons, milieux ou attaquants qui voulaient essayer de s’aventurer dans la moitié de terrain du SCO d’Angers. Malheureusement, il se rompt les croisés au cours d’un rassemblement avec le Sénégal, et Cheikh Ndoye est actuellement sous contrat. Notre pronostic : ce paragraphe sera bientôt obsolète parce que le SCO d’Angers aura bien besoin de lui.

« Goals, skills and assists » pour une vidéo à 90% de gros coups de casque du Cheikh. En bonus, une belle boulette de Jourdren.

 

Notre pronostic.

Plus de 20 matchs nuls dans la saison, un retour de Cheikh Ndoye et un ventre mou bien confortable à la fin de la saison.

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Preview Ligue 1 : Le SCO d’Angers