Trophée des Champions | Les notes FFL de Lille – PSG


À une semaine de la reprise de la Ligue 1, le champion en titre et son dauphin se retrouvaient pour en découdre. Les notes FFL de la rencontre.

 

Publicité

Lille

Jardim – 5

Léo Jardim. Rien que son patronyme c’est une blague à lui tout seul. Sinon match propre. Surtout sa relance à la toute fin.

Djalo – 7

Son duel de Taekwondo avec Neymar lui a sûrement manqué autant qu’à nous. Ne s’est pas battu avec un coéquipier.

Fonte – Botman – 9

Durs sur l’homme, intelligents dans les déplacements, science aigüe du placement. Une bonne défense de Ligue 1 comme on en raffole.

Publicité

Reinildo – 8

A dû taper 75 sprints défensifs pour couvrir les percées d’Hakimi. Il devrait dormir jusqu’à mardi prochain si nos calculs sont exacts.

André – 7

Il pourrait jouer au foot en Asics que ça ne changerait absolument rien à ses performances. Oubliez Chris Froome, he’s the real Kenyan blanc.

Xeka – 3

Boum ! La patate ! Le bombazo ! Appelez-le comme vous voulez, ça reste une toile d’araignée nettoyée.

Yilmaz – 9

Toujours une coloc’ dans sa tête.

 

PSG

Navas – 4

On va bientôt entendre que Donnarumma l’aurait sortie lui la patate chaude de Xeka.

Hakimi – 2

Des courses incessantes en profondeur, des duels offensifs quasiment tous gagnés. Florenzi va grandement nous manquer cette saison.

À lire aussi :   Ligue 1 | Le classement FFL après la 8e journée

Kehrer – 3

Étonnamment pas de boulette à se mettre sous la dent ce soir. Va falloir qu’il travaille dur pour retrouver son pic de forme.

Kimpembe – 6

Jouer avec Kehrer en charnière centrale doit être un stress de tous les instants. En atteste ses cheveux blancs qui ont poussé en plein match.

Danilo Pereira – 5

Stoïque comme un platane. Toute la peine du monde pour faire un pas de côté.

Herrera – 8

Pour signaler à l’arbitre que le gardien adverse garde le ballon dans ses gants depuis plus de 6 secondes, il y a du monde. Par contre pour gagner la bataille du milieu, l’Espagnol est porté disparu tout d’un coup.

Ebimbe– 7

Prestation très solide. Mais inutile de miser sur lui, il filera en Bundesliga l’été prochain pour moins de 10 millions d’euros comme tous les Titis.

Wijnaldum – 2

En 10 minutes, il a montré suffisamment pour qu’on passe de sales soirées de Ligue des Champions.

Icardi – Draxler – 8

Le duel pour savoir qui des deux a été le plus transparent fait débat. Le véritable match dans le match. Petite pièce sur Icardi qui n’est pas allé chercher sa biscotte.

Yigal Frid – 10

Ces chaussettes roses montées jusqu’aux genoux… C’est NON Monsieur l’arbitre.