Top 14 | Le superbe non-essai à la sirène du LOU Rugby


Ogara La rochelle Lyon Lou

C’était un duel 100% non-FFL à la base en clôture de la phase de poules du Top 14. Les 2 champions d’Europe, le LOU Rugby et La Rochelle s’affrontaient. Les Lyonnais conservaient une chance de qualifications en phase finale, tandis que La Rochelle ne jouait que son classement en playoffs.

La cerise sur le gâteau de Toby Arnold

En effet, ce match a une saveur particulière du côté de Gerland : si le LOU ne remporte pas le match avec le point du bonus offensif, ça sera à coup sûr le dernier sur le banc de Pierre Mignoni. Alors les joueurs du LOU n’y vont pas par 4 chemins : Essai à la 3e minute, et retour à la pause avec 3 essais à 1. Pour le bonus offensif, il faut inscrire au moins 3 essais de plus que l’adversaire, le LOU est donc en bonne voie.

Publicité

Mais comme un bon vieux XV de France de la bonne époque, la seconde période sera d’un tout autre acabit. Alors qu’ils mènent 19-5 à la pause, ils vont voir les Rochelais leur coller 4 essais dans la musette dans la seconde période. Au fil des minutes, le public comprend que c’est ici la dernière fois qu’ils verront leurs joueurs cette année. À la sirène, les visiteurs mènent par 29 à 26, mais les Lyonnais peuvent au moins aller sauver l’honneur et inscrire l’essai de la victoire.

Au terme d’une action construite, le LOU fixe la défense et envoie Toby Arnold seul dans l’en-but. Seul face à son destin, l’arrière néo-zélandais possède le champ libre pour aller sauver cet honneur. Mais les pas ne sont pas sereins. Alors que le public lève déjà les bras, tout le monde sent le drame arriver. Un peu comme quand un serveur arrive avec un plateau de bière titubant, vous voyez l’idée. Un pas hésitant, puis l’autre encore plus. L’équilibre se perd au fur et à mesure des millisecondes qui s’écoulent. Malgré son apparence d’homme saoul, le joueur arrive jusqu’à la ligne d’en-but, mais le ballon lui brule les doigts. Un en-avant de toute beauté pour conclure la saison, et des visages derrière qui en disent long sur le spectacle qu’on vient de leur offrir.