Rugby | France Australie – C’était un 27 novembre… La France entre dans l’histoire !


Sebastien CHABAL - 27.11.2010 - France / Australie - Test d'automne, match amical - Photo: Dave Winter / Icon Sport. *** Local Caption ***

Malgré des résultats récents tristement encourageants, le XV de France offre un passé bien plus glorieux. Le 27 novembre 2010, il y a dix ans jour pour jour, les Bleus nous proposaient un récital de lose. La plus lourde défaite jamais encaissée par le XV de France à domicile. En 114 ans d’existence. Et ce à seulement quelques mois de la Coupe du Monde 2011. Une préparation idéale vous nous direz. Retour sur ce craquage qui fait encore parler de lui, une décennie plus tard.

Récemment, les féminines du XV de France nous ont honorées par des presque – victoires à la volée. Coup de pied directement dans les bras adverses à quelques secondes du terme, ou encore une pénalité concédée à la 81e minute, 15 mètres face aux perches. Des progrès qui n’échappent aucunement à l’œil de Sauron. Mais qu’il faut remettre en perspective face à leurs homologues masculins : le chemin reste encore long pour atteindre les plus beaux exploits de nos français.

Publicité


Pour attester notre propos, nous vous invitons à faire un bon dans le passé. D’une décennie. Pour vous parler d’un temps que les moins de dix ans ne peuvent pas connaître. À l’époque le XV de France est à la fête. Huit mois plus tôt, les Bleus s’offrent un Grand Chelem lors du Tournoi des VI Nations. Avec les meilleures attaque et défense de la compétition. C’est donc avec une confiance débordante que les Tricolores abordent le match face à l’Australie, en ce samedi 27 novembre 2010. Une journée à marquer d’une pierre blanche.

Le résumé du match

La rencontre démarre comme sur des roulettes. Dès la 4e minute, à la suite d’une touche australienne, trois passes suffisent pour transpercer la défense française. Ashley-Cooper n’a plus qu’à aller aplatir l’essai. Il n’y a pas à dire, la meilleure nation européenne du moment tient son rang. À la demi-heure de jeu, c’est la révolte tricolore. La mêlée française broie son homologue australienne. Essai de pénalité. On se dit alors que le match va être serré.

C’est pourtant le cas jusqu’à la 48e minute de jeu. Morgan Parra passe une pénalité, et la France mène pour la première fois de la partie. 16-13. Mais c’est bien pour la dernière fois que les Bleus inscrivent des points cet après-midi là. Une minute plus tard, ce diable d’Ashley-Cooper arrive lancé tel un bison dans les 22 mètres français. Trois plaquages manqués plus tard, Robinson finit au près. Sans même avoir le temps de faire disparaître leur point de côté, les français subissent un autre essai sur l’action suivante. 16-27. Pire, c’est un 14-0 subi en moins de trois minutes.

Dans le même genre de Lose :   FFL D'Or 2019 - #7 - France - Pays de Galles (VI Nations)

La boucherie n’en finit pas. Après l’heure de jeu, Damien Traille, héros de la dernière demi-finale de la Coupe du Monde, se fait littéralement retourner comme un cadet. Les Wallabies déblaient les soutiens français et récupèrent le ballon. Les australiens déroulent et Drew Mitchell conclut l’essai en fond de ligne. Le constat est sans appel : l’Australie marche sur la France. Devant ses 80 000 supporters.

Publicité

Les 5 dernières minutes de panache du XV de France

Nous sommes à la 73e minute. Le score est de 40 à 16. Les spectateurs ont du mal à s’en remettre. Mais ce qui les attend va les traumatiser à jamais. En l’espace de 5 minutes, les Wallabies vont faire exploser des français se démenant dans le vide. Trois essais inscrits de la 73e à la 78e minute. Dédoublements, passes après contact, fixations, décalages : un récital. Au total, pas moins de sept essais ont été inscrits par les australiens durant la partie. Contre un français. 59-16. Dont un savoureux 46-3 infligé en seconde mi-temps.

Cinq mois seulement après le fiasco de Knysna, le sport français subit une nouvelle dérouillée. Un test match qui se transforme en crash-test. Cette rencontre intègre sans aucun doute le gratin des débâcles nationales.

Le presque – chiffre : 1,5

À la 48e minute, les Wallabies n’avaient que 13 unités au tableau d’affichage. Pour en compter 59 à la 78e minute. Soit 46 points inscrits en l’espace de 30 minutes. Le XV de France a donc encaissé plus d’1,5 points par minute en moyenne durant cette demi-heure. Génies. Mais l’explication à ce craquage monumental va être apporté par le sélectionneur lui-même.

« Il est assez compliqué de comprendre comment on peut prendre une cinquantaine de points en une grosse demi-heure » M. Lièvremont

Ah bah non en fait.