Ligue Europa | Les notes FFL de OM – AEK Athènes


Avec cette victoire, l’OM grimpe désormais à la première place de sa poule. Et a la possibilité de poursuivre sa série face à la lanterne rouge dimanche soir ; l’Olympique Lyonnais.

Publicité

Les Supporters – 10

Il est tellement rare de voir les supporters des deux équipes exhiber leur amitié et leur fraternité depuis plus de 30 ans. A l’heure où de nombreux matchs sont interrompus à cause d’incidents en tribunes, ces images font plaisir à voir. Comme quoi, il peut nous arriver de dire des choses positives aussi. Bon, ne vous y habituez pas trop. Pour vous aider, voici les notes.

OM

Blanco – 5

On imagine le bug dans ses yeux quand il a vu que la frappe ratée de Pineda lui a servie de dribble, pour finalement se faire fusiller.

Publicité

Clauss – 3

Ce début de saison du latéral droit est à revoir sur toute la ligne. A tel point qu’il est désormais rappelé par Deschamps en équipe de France. Nous ne validons pas l’état de forme actuel de Jonathan, le débat est clauss.

Balerdi – 7

Visiblement, son carton rouge reçu contre l’OGC Nice lors du dernier match ne lui a pas suffi. Un giga tacle à quelques centimètres de la surface de réparation alors que l’attaquant était totalement désaxé ; Balerdi est un vrai.

Lodi – 4

Ses montées incessantes sur le couloir gauche nous ont donné le tournis. On préfère retenir de sa soirée sa frappe du droit en fin de match qui a heurté la tour de France 3.

Rongier – 4

En bon capitaine qu’il est, Valentin est bien évidemment venu réclamer un carton rouge à l’arbitre au sujet de Stankovic. Mais le gardien autrichien n’avait pas besoin de lui pour se faire exclure au vu de son numéro sublime.

Harit – 3

Si vous comptiez sur Amine Harit pour avoir pitié pour le gardien remplaçant tout juste rentré sur le pénalty, c’était très mal connaître le Marocain. Plat du pied, contrepied, tout y est.

Veretout – 5

Ah bah tiens, tant qu’on y est, Jordan est lui aussi allé de son petit pénalty. Une pensée pour le gardien Georgios Athanasiadis qui est entré pour se manger deux pénos en 10 minutes sans pouvoir s’échauffer.

Ndiaye – 4

On préférait le temps où Ndiaye évoluait du côté de Sheffield United. Clairement trop virevoltant à notre goût. On préférait, et de loin, la lenteur d’Abdelaziz Barrada dans l’entrejeu marseillais.

Vitinha – 3

Contrairement à Dembélé hier soir, la VAR a accordé le but au Portugais. Et relancé Vitinha sous le maillot de l’Olympique de Marseille. La double peine.

Aubameyang – nn

Mater pendant 74 minutes des joueurs vêtus d’un maillot noir et jaune n’a pas dû être simple pour Aubam. Ses souvenirs passés ont dû remonter à la surface.

AEK Athènes

Stankovic – 10

Une relance totalement foirée, et une intervention délicieuse en guise de croche-patte sur Vitinha. Une double action parfaitement parfaite de l’Autrichien.

À lire aussi :   OM - AEK Athènes | La relance stratosphérique de Stankovic

Mantalos – 6

Il en faisait un peu troooop
Le gars aux yeux Mantaloooos
Le but est dans sa têêêêête
Tout seul, il répèèèèète

À lire aussi :   Ligue des Champions | Les notes FFL de PSG – Milan AC