Ligue des Champions | Les notes FFL de PSG – Dortmund


Kylian Mbappé

Pour son entrée en lice en Ligue des Champions, le PSG s’est montré décevant et sans surprise. A l’opposé de la journée livrée par l’Olympique de Marseille.

À lire aussi :   Marcelino, 88 jours de dingo à la tête de l'OM

PSG

Publicité

Donnarumma – 5

Un arrêt manchette pour sa première intervention sur une frappe de Malen, de quoi le mettre en confiance pour la suite du match. Manque de pot pour lui, il n’a rien eu à faire ensuite.

Hakimi – 1

Pour cet Hakimico, le Marocain a pris soin de ne jamais prendre de la vitesse dans son couloir. Avec Dembélé qui colle la ligne comme au Barça, Hakimi va devoir lui laisser les boulevards sur le côté, et se cantonner à des passes dans l’axe. La même mutation qu’un certain Daniel Alves.

Vous avez sûrement compris, nous ne parlerons pas de son but inadmissible.

Publicité

Marquinhos – 4

Toujours aussi solide dans les matchs de poule, le Brésilien s’est même permis l’audace de pratiquer deux sports en un ce soir. Et ce ne sont pas les attaquants du Borussia qui vont dire le contraire ce soir.

Skriniar – 5

Le David Rozenhal du PSG refaisait son apparition ce soir, et il faut dire qu’il a su tenir son rang. Bien aidé certes par le non-danger des Allemands.

Hernandez – 4

Une pensée pour Adeyemi à chaque fois qu’il touche le ballon. Le jeune allemand se prend les coups de savate sans relâche de Hernandez. Ce genre de matchs où si tu oublies tes protège-tibias, t’es cuit.

Vitinha – 2

La dernière rencontre de Vitinha contre un club allemand remonte à l’élimination du Paris Saint-Germain contre le Bayern Munich la saison passée. Et cette passe-tir dans le but vide, sauvée par De Ligt. Autant vous dire de très bons souvenirs pour nous. Mais visiblement le Portugais est du genre à faire table rase sur le passé au vu de son niveau ce soir. Décevant.

À lire aussi :   Voici pourquoi le PSG regardera la Ligue des Champions à la télé après le Bayern

Ugarte – 1

Manuel, c’est ce chien fou qui ne vous laisse aucune seconde de répit, et qui saute dans les tibias de tous ses adversaires pour récupérer les ballons. A deux doigts de le voir presser les Allemands lors de leur retour dans le bus.

Zaïre-Emery – 2

Pendant que de nombreux lycéens galèrent avec les fonctions du second degré en mathématiques, Zaïre-Emery fait lui du 3-5-2 du Borussia sa chose. Un enchaînement intolérable commis à la 31e minute, suivi d’un petit pont à la 42e. Autant d’erreurs à gommer si Warren souhaite progresser dans l’univers parisien.

Dembélé – 6

Dembélé retrouvait les siens ce soir, et pour cette rencontre particulière pour lui, il leur a réservé un jeu inattendu ; dribbles et centres. Une originalité dont ne se doutait certainement pas Edin Terzic.

Kolo Muani – 7

Durant 80 minutes, Randal nous a offert un sublime spectacle ; presqu’geste du buteur, accélérations suivies de pertes de balles, appels contre-appels plongeant ses milieux de terrain dans le brouillard. Bref, de très bon augure pour la suite.

Mbappé – 4

Comme face à Emiliano Martinez en finale de la Coupe du monde, Mbappé n’a pas hésité à trouver le petit filet gauche de Kobel sur son pénalty. Une septième campagne consécutive de Ligue des Champions où il marque un but pour le PSG. Et un 23e but sur ses 22 derniers matchs dans la compétition. No comment.

Ramos – nn

Le Portugais a inscrit son premier but avec le Paris Saint-Germain, du moins durant d’une demi-seconde, le temps que l’arbitre de touche ne lève son drapeau. Le rabat-joie de service.

Dortmund

Hummels – 4

Selon les dernières nouvelles, Mats Hummels serait toujours en train de glisser suite à la feinte de Hakimi sur son but.

Reus – 7

On n’avait plus vu un gars en tel manque de rythme sur la pelouse du Parc des Princes depuis Neymar da Silva Santos Júnior.

À lire aussi :   Bundesliga | Le choke irréel du Borussia Dortmund