Ligue des Champions | Les notes de PSG Bayern


NEYMAR JR of PSG misses a chance during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and Bayern Munich on April 13, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) - Parc des Princes - Paris (France)

Et pourtant, tout indiquait que le PSG allait nous offrir un scénario 100% PSG. Mais, si proche du but, les parisiens n’ont pas réussi à conclure comme ils savent si bien le faire. Retour sur un match presque parfait. 

Malgré toute l’aide des ailiers munichois, il doit s’incliner sur un coup de casque du roi Choupo.

Publicité

Danilo – 5

On pensait qu’il n’y avait qu’au poker qu’on pouvait autant stressé lors d’une relance. Chaque passe de Danilo ce soir, c’était le rythme cardiaque d’un « All-in ».

Kimpembe – 7

Le fait d’avoir le logo Jordan n’a pas rendu Presnel meilleur au basket. Ecran en retard, punition directe. Slam dunk de Choupo dans la tête.

Diallo – 4

Solide certes. Mais c’est quand même plus facile quand Sané passe son match à se dribbler lui-même.

Publicité

Gueye – 2

*Insert your N’Golo Kanté joke*

A ce niveau, ça n’est plus du ratissage mais du moissonnage.

Di Maria – 3

Davies peut porter plainte pour harcèlement envers Angel.

Paredes – 5

Défoncer son propre gardien pour gratter une faute. Peut-on faire plus Paredes que cela?

Neymar – 8

La vie est une histoire de centimètres parfois. A 3 reprises, tout s’est joué à 3 centimètres. Oui, on parl

Draxler – 7

Peut-on encore dire que l’on fait des replis défensifs quand on ne fait rien devant?
Vous avez 4 heures.

À lire aussi :   Euro 2012 - France Espagne | L'inspiration géniale de Laurent Blanc.

Mbappé – 6

A tapé un sprint défensif dantesque. A ruiné toutes nos vannes sur sa participation au 20km marche.

Bakker – 7

Si Danilo ne relançait pour personne, Bakker a réussi à faire une touche pour personne. Un exploit.

Sané – 1

Leroy du tricot. 180 minutes de bouffage de feuille, on frôle l’indigestion.

Coman – 2

Le même, à gauche.

Choupo-Moting – 10

Eric-Maxim a tout donné. Slam dunk sur la tête de Kimpembe, mais si Aragorn s’est séparé à un moment des Hobbits, c’est qu’il y avait une raison. Trop compliqué de renverser Sarouneymar avec Pippin Sané et Meriadoc Coman.