Ligue des Champions | Les notes de PSG Bayern


NEYMAR JR of PSG misses a chance during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and Bayern Munich on April 13, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) - Parc des Princes - Paris (France)

Et pourtant, tout indiquait que le PSG allait nous offrir un scénario 100% PSG. Mais, si proche du but, les parisiens n’ont pas réussi à conclure comme ils savent si bien le faire. Retour sur un match presque parfait. 

Navas – 3

Malgré toute l’aide des ailiers munichois, il doit s’incliner sur un coup de casque du roi Choupo.

Publicité

Danilo – 5

On pensait qu’il n’y avait qu’au poker qu’on pouvait autant stressé lors d’une relance. Chaque passe de Danilo ce soir, c’était le rythme cardiaque d’un « All-in ».

Kimpembe – 7

Le fait d’avoir le logo Jordan n’a pas rendu Presnel meilleur au basket. Ecran en retard, punition directe. Slam dunk de Choupo dans la tête.

Diallo – 4

Solide certes. Mais c’est quand même plus facile quand Sané passe son match à se dribbler lui-même.

Publicité

Gueye – 2

*Insert your N’Golo Kanté joke*

A ce niveau, ça n’est plus du ratissage mais du moissonnage.

Di Maria – 3

Davies peut porter plainte pour harcèlement envers Angel.

Paredes – 5

Défoncer son propre gardien pour gratter une faute. Peut-on faire plus Paredes que cela?

Neymar – 8

La vie est une histoire de centimètres parfois. A 3 reprises, tout s’est joué à 3 centimètres. Oui, on parl

Draxler – 7

Peut-on encore dire que l’on fait des replis défensifs quand on ne fait rien devant?
Vous avez 4 heures.

Dans le même genre de Lose :   Le Havre - Adriano - Le jour où rien n'a basculé

Mbappé – 6

A tapé un sprint défensif dantesque. A ruiné toutes nos vannes sur sa participation au 20km marche.

Bakker – 7

Si Danilo ne relançait pour personne, Bakker a réussi à faire une touche pour personne. Un exploit.

Sané – 1

Leroy du tricot. 180 minutes de bouffage de feuille, on frôle l’indigestion.

Coman – 2

Le même, à gauche.

Choupo-Moting – 10

Eric-Maxim a tout donné. Slam dunk sur la tête de Kimpembe, mais si Aragorn s’est séparé à un moment des Hobbits, c’est qu’il y avait une raison. Trop compliqué de renverser Sarouneymar avec Pippin Sané et Meriadoc Coman.