Ligue 2 | Le loupé d’anthologie de Mamadou Thiam


Le monde FFL du football français a les yeux rivés sur les Girondins de Bordeaux. Mais ça serait trop vite oublier leurs homologues de Ligue 2. Dans les tréfonds de l’antichambre de la Ligue 1 patauge l’AS Nancy Lorraine, 20e et distancé comme il faut dans la lutte au maintien. Et pour être certains d’arriver à leurs fins, ils y mettent les moyens. Bien aidé par leur attaquant Mamadou Thiam.

Mamadou Thiam : Le loupé de la dernière chance

Du coup, à chaque match joué, la sentence se rapproche. Quand à chaque match joué on se dit que c’est celui de la dernière chance, c’est rarement bon signe. Un poil revigoré après une victoire imprévisible face au Paris FC, deuxièmes de Ligue 2,  il y a 2 journées, les Nancéens étaient rapidement retombés dans leur monotonie de défaite contre Guingamp. Autant le dire, face à Ajaccio, en bataille pour la montée, pas grand monde ne donnait cher de leur peau.

Et pourtant, la première mi-temps est équilibrée. Pas jolie, hein, équilibrée. Intense et âpre, comme on dit. A la 60e, les Lorrains obtiennent un coup franc à 30 mètres, que frappe Bobichon. Le ballon est contré, flotte dans l’air et l’espace-temps et heurte le montant, rebondissant juste devant Mamadou Thiam, seul face au but vide.

C’est dans ce genre de moment que les grands joueurs s’expriment. Le plat du pied, la sécurité pour éloigner le danger est la meilleure solution. Bon, quand tu es le défenseur, pas l’attaquant. Dommage pour Thiam, qui, s’il avait un autre maillot et un autre poste, aurait été félicité par ses coéquipiers et acclamé par ses supporters. Là, c’est tout l’inverse, un loupé venu d’ailleurs pour conserver le 0-0.

À lire aussi :   Le week-end sublimissime des Bordelais

Score nul et vierge qui ne tiendra pas longtemps. 10 minutes plus tard, Ajaccio ouvre le score. 12 plus tard, Nancy prend un rouge. Score final, 2-0 pour les Corses. Avec 8 points de retard sur le premier barragiste, les Lorrains vont tout droit en National. Sans passer par la case départ.

Antoine