Ligue 1 | Les points FFL de la 33e journée


Girondins de Bordeaux

Alors que les pays étrangers veulent savoir quand va avoir lieu le 10e titre de champion du PSG, les Français se demandent eux si les Girondins vont claquer les 100 buts encaissés cette saison.

Monaco Nice : 1 – 0

Monaco : -2

Sixième victoire consécutive pour l’ASM. À ce rythme, les Monégasques ne méritent qu’une seule chose en vue de l’an prochain : rejouer la Ligue Europa.

Publicité

Nice : +2

Les Niçois ne cessent de nous impressionner en cette fin de saison. Après avoir tapé le PSG à domicile, les Aiglons sont tout bonnement en train de flinguer leur sprint final : 1 victoire sur les 6 dernières journées.

Reims Lille : 2 – 1

Reims : -2

S’en remettre à un éclair de génie de Yunis Abdelhamid, telle est la tactique payante de Oscar Garcia. Pas vu un tel pragmatisme depuis les années Chelsea de Mourinho.

Lille : +2

Perdre le Derby du Nord ce week-end ne suffisait visiblement pas, les Dogues voulaient entretenir cette folle dynamique encore plus longtemps. La qualification en Coupe d’Europe devient aussi probable que les chances de titre de l’OM.

Troyes Clermont : 0 – 1

Troyes : +2

Dans ce match de la peur, les Troyens semblaient dans le coup avec la barre transversale trouvée en première période, et 14 occasions créées contre 1 seulement pour Clermont. Celle de trop.

Publicité

Clermont : -2

1 occasion, 1 tir cadré, 1 but. Le coupable ? Mohamed Bayo. Un tel réalisme ne devrait pas avoir sa place en Ligue 1.

Lorient Metz : 1 – 0

Lorient : -1

Dans cet autre choc de bas de tableau au Stade du Moustoir, les Merlus ont pu compter sur la coopération de Jermerson à la 90+6e minute et son intervention divine pour redonner le ballon dans les pieds de Koné. Un altruisme qu’il faut saluer.

Metz : +2

Chaque journée est une question de survie pour les Messins, raison pour laquelle ils viennent de signer leur 12e match consécutif sans victoire en Ligue 1. Ils peuvent encore terminer à la 14e place mathématiquement, mais la dernière leur va si bien.

Bordeaux ASSE : 2 – 2

Bordeaux : +2

Mener 2-0 puis 3-2 pour finalement être tenu en échec 2-2, avec qui plus est un carton jaune pour Tom Lacoux qui a enlevé son maillot sur le but refusé. Un joli résumé de la saison délicieuse des Girondins de Bordeaux. Plus que 21.

ASSE : -1

Les Verts tenaient entre les mains leur défaite qui allait les faire douter jusqu’à la fin du championnat, mais ce sont les pieds douteux de Gaëtan Poussin qui ont brisé ce rêve.

À lire aussi :   Football | Le dimanche parfait des équipes de France

Angers PSG : 0 – 3

Angers : +1

On se doutait bien que les Angevins n’avaient pas l’effectif pour rivaliser face aux Parisiens. Une petite lose donc, mais qui les rapproche tout de même à trois points de la zone rouge.

PSG : -1

Les Parisiens auraient pu célébrer leur 10e titre de champion, mais ils devront attendre encore deux petits jours avant de mettre définitivement fin à leur saison.

OM Nantes : 3 – 2

OM : -2

À peine 72 heures après leur bonne opération au Parc des Princes, les Marseillais retombent dans leurs travers et reviennent par deux fois au score avant de s’imposer. Seule bonne note de la soirée, le sacre parisien est reporté de quelques heures.

Nantes : +2

Deux attentats dans la surface marseillaise et deux buts donnés aux Marseillais, Nicolas Pallois et Fabio ont montré la marche à suivre à leurs coéquipiers. Nantes et les fins de saison c’est quand même quelque chose.

Strasbourg Rennes : 2 – 1

Strasbourg : -1

Ce Stéphanico sonnait l’heure des retrouvailles entre le coach strasbourgeois et son ancien club, et aussi celles de Martin Terrier avec le Racing, ponctué d’un but en souvenir du bon vieux temps. Mais c’est bien Julien Stéphan qui a remporté ce duel des nostalgiques.

Rennes : +2

Sur une série de 6 victoires en 7 matchs jusqu’à la semaine dernière, les Bretons viennent de signer leur deuxième revers en cinq jours. Avec Génésio c’est tout ou rien.

Lens Montpellier : 2 – 0

Lens : -1

Qui aurait cru que les Sang et Or soient dans la course pour une qualification en Coupe d’Europe à la 33e journée ? Une quatrième victoire en cinq matchs qui aide beaucoup, mais qui les dessert grandement au classement FFL.

Montpellier : +1

Fidèles au ventre mou cette saison, les Héraultais occupent une 11e position qui leur sied bien. Intouchables pour le maintien, relégués pour une potentielle place européenne.

Brest Lyon : 2 – 1

Brest : -2

Une victoire sur les 5 derniers matchs, et devinez quel club permet au Stade Brestois de pouvoir dire adieu à la relégation ? L’Olympique Lyonnais bien sûr.

Lyon : +2

Décidément, les soirées présidentielles réussissent particulièrement bien aux Lyonnais. Heureusement qu’il n’y a pas des débats ni d’élections toutes les semaines.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Bordeaux 34
2. Metz 32
3. Lille 21
4. Lyon 19
5. Angers 18
6. Reims 17
7. Clermont 16
8. Lorient 15
8. Troyes 15
10. Saint-Étienne 14
11. Brest 11
12. Montpellier 7
13. Monaco
13. Nantes
15. Lens -2
16. Strasbourg -6
16. Nice -6
18. Rennes -7
19. Marseille -13
20. PSG -15