Ligue 1 | Les points FFL de la 32e journée


David Guion

Un week-end avec le Derby du Nord et le Classique PSG – OM ne pouvait pas être anodin. Sans compter le déplacement des Girondins à Lyon, deux équipes au top de leur forme.

Rennes Monaco : 2 – 3

Rennes : +2

La hype autour du Stade Rennais commençait à devenir trop dérangeante ces dernières semaines. Une bonne petite clim à domicile histoire de lancer le sprint final de la meilleure des manières.

Publicité

Monaco : -2

Les Monégasques ont fait coup double ; un stop sur la série de sept matchs sans défaite du Stade Rennais, et une quatrième victoire consécutive pour eux. Les deux points perdus ne sont pas volés.

ASSE Brest : 2 – 1

ASSE : -1

Une semaine après le 6-2 reçu à Lorient, les Stéphanois avaient l’occasion de perdre par un second set de tennis. Mais ils ont préféré nous décevoir avec cette victoire les sortant de la zone rouge. De quoi nous rendre verts de rage.

Brest : +2

Si l’ASSE restait sur quatre matchs sans le moindre succès, il n’en fallait pas moins au Stade Brestois pour relancer les Verts. Un acte généreux, qui plus est assorti de deux points dans notre classement.

Publicité

Lille Lens : 1 – 2

Lille : +2

Après leur campagne en Ligue des Champions terminée en huitièmes de finale cette saison, les Lillois préfèrent visiblement rester loin de la Coupe d’Europe si c’est pour jouer la Ligue Europa l’année prochaine.

Lens : -2

La suprématie du Nord était en jeu dans ce derby, et la tendance se confirme : le RC Lens ne se fait pas que des amis au sein de la FFL.

Nice Lorient : 2 – 1

Nice : -2

Que se passe-t-il ? Les Aiglons remportent un match de football ? Un tel affront n’était plus arrivé depuis un mois et demi.

Lorient : +1

Les Merlus n’avaient certainement pas coché ce match pour récupérer quoique ce soit, avant qu’ils ne se mettent à espérer jusqu’à la 88e minute. Un pas important de fait pour la relégation.

Troyes Strasbourg : 1 – 1

Troyes : -1

Le Stade de l’Aube a été le théâtre d’un règlement de comptes sauce pénalty. Et à ce jeu, ce sont les Troyens qui ont eu le dernier mot. Le point du nul certes, mais qui équivaut à une victoire pour eux.

Strasbourg : +2

Un résultat nul et vierge qui profite à Strasbourg, les Alsaciens peuvent ainsi continuer leur folle série de six matchs nuls sur les huit dernières journées.

À lire aussi :   La Recette FFL : comment perdre face au Danemark ?

Nantes Angers : 1 – 1

Nantes : +1

5 points pris sur les 15 derniers. Vous pensez encore que la finale de la Coupe de France n’est pas dans leur esprit ?

Angers : -1

Les Angevins doivent leur point du match nul à leur gardien Anthony Mandrea, en grande forme à La Beaujoire. Comme quoi, quand on n’aligne pas Danijel Petkovic dans les cages, on s’évite de prendre des buts gags.

Montpellier Reims : 0 – 0

Montpellier Reims : 0

Lors de chaque journée de championnat, il faut toujours qu’il y ait une rencontre qui nous rappelle à quel point les présences de Mbappé, Messi et consorts tranchent avec le reste du championnat. Ne jamais oublier d’où vient la Ligue 1.

Metz Clermont : 1 – 1

Metz : +1

Dans ce match de la survie, tout allait bien pour les Messins avec l’ouverture du score de De Préville. Mais en trois minutes, les Grenats ont subi une égalisation et un carton rouge. Pas sûr que cela calme Antonetti en tribunes.

Clermont : 0

Les Clermontois se voyaient de retour en Ligue 2, quand le but de Dossou et les crampons de Niane dans le visage de Mendy ont offert une bulle d’oxygène.

Lyon Bordeaux : 6 – 1

Lyon : -2

72 heures après la venue de West Ham, il fallait avoir le cœur accroché pour assister à un tel virage pris par les joueurs lyonnais. From 0-3 to 6-1, rarement vu un tel différentiel entre deux matchs.

Bordeaux : +3

La Ligue 1 ne semble plus avoir aucun secret pour les Girondins, alors pourquoi pas s’attaquer à Roland-Garros désormais avec ce 6-1 ? Prochaine étape Sainté pour se comparer entre projets fabuleux.

PSG OM : 2 – 1

PSG : -2

Avec cette victoire dans le Classique, les Parisiens mettent ainsi un terme à leur saison.

OM : +2

Les Marseillais croyaient avoir réalisé le coup parfait en égalisant par le biais de Saliba. Mais la VAR a une nouvelle fois fait sa loi, et peut se targuer d’être l’un des joueurs les plus décisifs du championnat.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Bordeaux 32
2. Metz 30
3. Lyon 19
3. Reims 19
3. Lille 19
6. Clermont 18
7. Angers 17
8. Lorient 16
9. Saint-Étienne 15
10. Troyes 13
11. Brest 11
12. Montpellier 6
13. Monaco 2
14. Lens -1
15. Nantes -2
16. Strasbourg -5
17. Nice -8
18. Rennes -9
19. Marseille -11
20. PSG -14