Ligue 1 | Les points FFL de la 30e journée


Gaëtan Poussin

Après dix jours de trêve internationale exceptionnelle, la Ligue 1 reprenait ses droits ce week-end. Et tout a basculé, mais alors vraiment tout.

Nice – Rennes : 1-1

Nice : +1

Dans le duel des 2 meilleurs entraîneurs de France, c’est bien l’OGC Nice qui repart avec un goût salé dans la bouche. Le mode attaque de folie proposé par Galtier a bien failli fonctionner, mais c’est la défense qui a roupillé sur l’égalisation de Terrier. Un acte manqué.

Rennes : 0

Dans la course à l’Europe, Rennes sauve bien les meubles en terre azuréenne. Le nul les empêche de perdre des points au classement, car ils mettent enfin fin à cette immonde série de 5 victoires de rang.

Lille – Bordeaux : 0-0

Lille : +5

La note maximale pour une trahison totale. Une saison de Ligue 1 dorénavant dépourvue de toute saveur à cause de l’ineptie offensive lilloise. 3 buts marqués, certes, mais 3 hors-jeux. Les Bordelais ne réussiront pas un exploit historique, et nous avons nos coupables désignés.

Bordeaux : -3

La saison totale de la lose n’aura pas lieu. Grâce à un mélange de chatte, de loupés lillois, de parade et d’une défense presque solide, les Bordelais ont gardé leur cage vierge pour la première fois de la saison. A la 30e journée.

Bon, pour ceux qui y voient un espoir de maintien et tout et tout, rappelons quand même qu’ils ont tiré la bagatelle de deux fois au but pour 0 tir cadré.

Troyes – Reims : 1 – 0

Troyes : -2

Fidèles adeptes de l’ascenseur, il semble désormais de plus en plus probable que les Troyens sont à l’aube d’une nouvelle ère : celle de la seconde saison consécutive de Ligue 1. Les temps changent.

Reims : +2

Il y a quelque chose de mou dans ce Stade de Reims. Pas Rajkovic, qui aura longtemps retardé l’échéance. Pas non plus Matusiwa, qui lui a été trop dur dans le jeu, expulsé. Non, ce qui est mou, c’est ce ventre de Ligue 1 dans lequel ils se cajolent avec volupté.

Strasbourg – Lens : 1-0

Strasbourg : -2

Chaque journée on se dit qu’on va bien voir Strasbourg lâcher le wagon pour l’Europe. Mais tels des Arthur Morgan du football, ils ne sont pas du genre à laisser partir un wagon. Il faudra compter sur eux pour à nouveau venir perdre dans un match préliminaire de l’Europa League.

Lens : +1

La Cendrillon du début de championnat n’a pas attendu minuit pour redevenir ce qu’elle était : un club de milieu de tableau. Clauss lui, a pris une bonne gueule de bois après sa première en Bleu. Lienard lui a fait broyer du noir.

ASSE – OM : 2 – 4

ASSE : +2

Mener au score devant son public pour se manger un pénalty dans le temps additionnel de la première mi-temps et un csc hors du commun de son capitaine Kolodziejczak en seconde période. Le Chaudron a connu un sacré choc thermique.

OM : -2

L’espoir était de taille dès le début de la rencontre. Coupable d’une faute de main grossière sur l’ouverture du score de Bouanga en tout début de match, on était convaincu que Pau Lopez ferait sombrer l’OM avec lui. Que nenni, les Olympiens en ont passé 4 aux Stéphanois, sont repartis avec 3 unités et se sont vus infliger 2 points de pénalité dans le classement FFL du championnat.

À lire aussi :   Mondial U20 | L'immonde CSC de nos Bleuets

Metz – Monaco : 1 – 2

Metz : +1

Les Messins ont parfaitement tenu en première période, avant de s’écrouler au bout de 34 secondes seulement lors du deuxième acte. On n’ose imaginer la réaction de Frédéric Antonetti à l’issue du match. Encore plus frustrant avec la sublime retournée acrobatique d’Amadou qui n’a strictement servi à rien.

Monaco : -1

La victoire 3-0 face au PSG a visiblement laissé des traces dans l’effectif monégasque. Une réaction est attendue le week-end prochain lors de la réception de Troyes.

Clermont – Nantes : 2 – 3

Clermont : +1

Quatrième défaite de rang en championnat pour les Clermontois. Une soirée référence pour les Auvergnats, plus qu’à un point de retrouver une place de relégable.

Nantes : -1

Se faire rejoindre par deux fois au score pour finalement s’imposer ; les Canaris nous ont tendu l’hameçon de l’espoir et nous avons mordu.

Montpellier – Brest : 1 – 2

Montpellier : +2

Le MHSC n’a pas perdu seulement trois points, mais également Ambroise Oyongo et Joris Chotard. A Montpellier, on ne fait pas les choses à moitié.

Brest : -2

Cette rencontre offrait aux téléspectateurs des retrouvailles entre deux exs ; Der Zakarian retrouvait le MHSC et Dall’Oglio le Stade Brestois. Et à ce petit jeu, c’est Michel qui s’est montré le moins nostalgique.

Lyon – Angers : 3 – 2

Lyon : -1

Avant même le coup d’envoi, les supporters des Gones ont remporté la rencontre dans les tribunes.

Et il faut avouer que suite à cette banderole, sur le terrain les joueurs lyonnais semblent sans défense. Littéralement.

Heureusement pour eux Tetê marque le but de la victoire du pied.

Angers : +2

Ce week-end il était plutôt difficile d’être supporter angevin ; revenir à deux reprises au score, s’incliner quand même, le tout en n’obtenant pas de pénalty sur une action litigieuse. C’en était trop pour le président Saïd Chabane.

“Je suis allé voir l’arbitre à l’issue de la rencontre, je lui ai dit qu’il y avait un contact, et il m’a répondu que le football était un sport de contact !” S. Chabane

Thug life.

PSG – Lorient : 5 – 1

PSG : -2

Doublés de Mbappé et Neymar, but de Messi. Le trio de feu des Parisiens était à son meilleur niveau 26 jours trop tard. Une erreur de timing qui a coûté un quart de finale de Ligue des Champions.

Lorient : 2

On ne peut même pas accabler les Merlus. Peut-être qu’ils auront plus de chance la saison prochaine face au Paris FC quand ils iront à la capitale.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Bordeaux 31
2. Metz 26
3. Lyon 20
4. Angers 19
5. Lorient 18
6. Reims 17
7. Lille 16
8. Clermont 15
9. Troyes 14
10. Saint-Etienne 13
11. Brest 9
12. Monaco 5
13. Lens 4
13. Montpellier 4
15. Nantes -3
16. Strasbourg -7
17. Paris -9
17. Nice -9
17. Rennes -9
20. Marseille -11