newsletter FFL

Ligue 1 | Les points FFL de la 21e journée


On l’attendait depuis un peu plus de 15 jours, il est enfin de retour ! Le débat sur nos arbitres et sur la VAR. Ça a failli nous manquer tout ça. Malheureusement pour les Girondins de Bordeaux, impossible de se cacher derrière cette excuse. 

Nantes – Nice : 1-2

Nantes : 1

Dans ce duel entre canaris et aiglons, le petit oiseau d’élevage a eu beau tenter de chanter, il s’est fait becter par un rapace qui n’a pas fait grand-chose d’autre que de profiter des erreurs de son adversaire. Une erreur grossière en défense et une passivité sur le second but. Merci fermez les rideaux, première défaite depuis 7 matchs !

Publicité

Nice : – 1

Un vrai match de surdoué fainéant. D’ailleurs, quand on entendait Galtier à la fin du match, on avait du mal à croire que Nice avait gagné. On verra ce que ça donnera à l’heure de l’examen final.

Saint-Étienne – Lens : 1-2

Saint-Étienne : 1

Verts de seum, c’est probablement l’humeur dans le Forez après ce match. Sur le plan comptable, prendre un pion de la défaite à la 95e, ça fait mal au moral, mais dans le contenu, on a vu des choses pas trop immondes. Alors peut-être…

Lens : – 2

Heureusement pour Lens que les Verts n’ont pas regardé la vidéo du Lens – Lille de la coupe de France. Fofana, le Demar DeRozan de l’Artois, a refait des siennes. But quasi identique, à la différence que le pion est en hauteur et non raz du sol.

Paris – Brest : 2-0

Paris : – 2

Alerte générale ! Dans ce duel pâtissier, on aurait vu un peu de projet de jeu au Paris Saint-Germain. Pire, il fait rentrer des jeunes qui semblent avoir envie de courir. Pire encore, Pochettino réfléchirait à passer en 3 – 5 – 2 (4 mois après tout le monde).

Publicité

Brest : 0

Cardona a marqué un but, mais Donnarumma l’a arrêté. Dommage, ça aurait fait un nouvel highlight pour la saison de Kimpembe, qui s’est sublimement troué sur le coup.

Rennes – Bordeaux : 6-0

Rennes : – 4

On allait mettre un simple -3 classique lors d’une branlée infligée à Bordeaux. Mais avec ce 7e pion de Pep Genesio en conférence de presse, on ne peut que s’incliner. Prestation exceptionnelle de Rennes.

Bordeaux : 5

Que dire des Girondins ? Après une semaine exceptionnelle où le club s’est attaqué à ces plus gros problèmes (les joueurs blessés et le sponsor), un électrochoc était attendu. Il est venu, et de quelle manière. Une prestation magnifiquement inepte, des joueurs complètement sous Xanax et un résultat final en hommage au début de l’Open d’Australie. Prenez soin de vos proches, surtout s’ils supportent les Girondins.

Reims – Metz : 0-1

Reims : 3

Perdre contre Metz à domicile. A-t-on vraiment besoin d’expliquer notre notation ?

Metz : – 2

Incompréhensible. Avec quasiment 11 joueurs soit blessés, soit partis à la CAN, on s’attendait avec délectation d’un mimétisme à distance avec les autres candidats à la charrette. Très décevant.

À lire aussi :   Championship 2013 | Le mémorable pénalty loupé d'Anthony Knockaert.

Lorient – Angers : 0-0

Chaque semaine à son match que nous n’avons pas le courage de se refaire pour ce classement. Tout ce qu’on aura vu du match, c’est une cheville éclatée. Autant se faire du MMA.

Lorient : 0
Angers : 0

Monaco – Clermont : 4 – 0

Monaco : -2

Après l’éviction surprise de Niko Kovac, on s’attendait à un chamboulement à Monaco. Bah pas du tout. Ben Yedder toujours en super sub qui finit de casser les reins adverses.

Clermont : 2

Le principal atout de Clermont cette année pour le maintien, c’est qu’il y a en Ligue 1 d’autres équipes en déliquescence totale. C’est peut-être ça qui vont leur offrir une seconde saison en Ligue 1.

Strasbourg – Montpellier : 3 – 1

Strasbourg : 0

Sans la doublette Diallo – Ajorque, on sentait que Strasbourg allait être à la peine. Pendant 66 minutes, c’était le cas, mais après l’expulsion absolument lunaire de Wahi, le vent tourne. 3 pions plus tard, les Strasbourgeois peuvent se sentir heureux après cette journée.

Montpellier : 0

Troyes – Lyon : 0 – 1

Troyes : 1

L’ESTAC avait pourtant tout fait ce qui était nécessaire pour tenter d’arracher un point face à Lyon. De la consistance défensive et un gardien en état de grâce. Le seul bémol : il faut apprendre a tomber la tête la première sans mettre les mains pour se retenir. Une erreur de jugement qui coûte un penalty fatal pour les Aubois.

Lyon : 0

Les supporters de l’OL ne le savent que trop bien, on n’est jamais 100% sereins contre aucune équipe sur Terre. Même en sur dominant des Troyens inférieurs, ils ne marquent qu’un seul but et réussissent à se faire flipper jusqu’à la 93e. L’espérance de vie doit être largement plus faible autour du Rhône.

Marseille – Lille : 1 – 1

Marseille : 1

A 11 contre 10 une grande partie du match, ils ne se remettent qu’au mauvais pied de leur meilleur joueur pour sauver un point. Sampaoli était soi-disant le disciple de Bielsa, mais quand on voit le nombre de passes latérales, le manque de folie et le peu de risques pris, on dirait plutôt un disciple de Garcia.

Lille : 1

Recruter 72 Turcs pour que le meilleur sur le terrain soit finalement Cengiz Ünder, c’est quand même ballot.

 

Le Classement des Points FFL

1. Bordeaux 23
2, Lyon 19
3. Metz 16
3. Saint-Étienne 16
5. Lorient 15
5. Troyes 15
5. Reims 15
8. Clermont 13
9. Angers 8
10. Brest 7
10. Lille 7
12. Monaco 2
13. Lens
14. Montpellier -3
14. Nantes -3
16. Rennes -4
17. Strasbourg -6
18. Paris -7
19. Nice -8
20. Marseille -10