newsletter FFL

Ligue 1 | Les points FFL de la 20e journée


Lyon points ligue 1

Retour de la jauge, des matchs reportés et des purges pour la nouvelle année de Ligue 1. Retour aussi de votre classement des points FFL de notre Ligue tant aimée. 

Bordeaux – Marseille 0 – 1

Bordeaux : +5
Marseille : -3

44 ans bon sang. 44 années sans victoire de Marseille à Bordeaux dans notre Championnat et là, par un triste soir d’hiver en huis clos avec l’équipe B de Bordeaux, la malédiction est levée. Dites-vous bien que lors de la dernière victoire, Marie-Myriam n’avait pas remporté l’Eurovision encore. Si tu avais 20 balais à ce moment-là, au stade, tu es en train de compter les jours jusqu’à ta retraite là, si tu n’y es pas encore.

Publicité

Bref, on peut revenir sur le scénario, les absents bordelais ou autres facéties de notre Ligue, la réalité est là. L’objectif principal de Bordeaux est raté, ça va piquer à l’entretien annuel. Gros coup de poing sur la table d’ailleurs, des joueurs ont été écarté suite à cet échec. Baysse et Zerkane. Les 2 n’ont pas joué contre Marseille. C’est tout un concept.

Lens – Rennes : 1 – 0

Lens : – 2

Pendant longtemps, le sponsor principal du RC Lens était une marque de poêle à bois. Ils ont changé pour une bonne raison, ils font dorénavant dans la climatisation. Quelques jours après avoir envoyé un froid polaire sur les voisins lillois, ils baissent un peu le pied et ne deviennent gourmands en n’envoyant la fraîcheur qu’à la 89e.

Rennes : + 2

Panique celtique au Stade Rennais. 4 défaites en 5 matchs, dont une contre les cancres de la Ligue 2, Nancy. Au Mano-à-Manau avec les nordistes, ils craquent à la 89e sur un de leurs anciens joueurs, Wesley Saïd. Leur gardien turc, sorte de réincarnation de Teddy Bertin, n’y peut rien. Le Stade Rennais commence son année de manière grandiose, et ça n’est pas pour nous déplaire.

Publicité

Brest – Nice : 0-3

Brest : + 3

La piquette à la maison. À 11 contre 10. Que voulez-vous qu’on rajoute de plus, le match parfait pour notre classement.

Nice : – 2

Ce club est absolument incompréhensible. Capable de se flinguer à domicile contre Metz ou Strasbourg, et d’aller à Brest se faire une promenade de santé. En fait ce club est à l’ouest. Dans le sens géographique du terme.

Clermont – Reims : 0-0

Clermont : 0
Reims : 0

Dimanche, 15h. On te donne 2 choix : te reposer pour te remettre complètement du COVID ou bien rester éveiller sans but devant un Clermont Reims. On t’aime beaucoup Liguain, mais la santé c’est important.

À lire aussi :   Ligue 1 | Les points FFL de la 37e journée.

Metz – Strasbourg : 0-2

Metz : +2

Il y a des clubs qui souffrent haut et fort, comme Saint-Étienne ou bien Bordeaux, puis ceux pour lesquels on s’est fait une habitude de les voir en souffrance dès qu’ils mettent (ou plutôt remettent) un pied en Ligue 1. Les Grenats sont de cet acabit. Pas aidés par les joueurs partis à la CAN, ils offrent les 6 points de la saison à leurs rivaux strasbourgeois. En fait, la seule chose qui anime aujourd’hui les supporters messins, c’est de voir que leurs rivaux de Nancy sont encore en pire situation qu’eux. Il n’y a pas de petites victoires après tout.

Strasbourg : – 2

Battre le rival, c’est toujours mauvais pour notre classement.

Nantes – Monaco : 0-0

Nantes : -1

À la rentrée des classes, il y a tout le temps quelqu’un qui revient et où l’on se dit « Putain, il a changé lui ». Cette année, c’est le FC Nantes. Une régalade en 2020 – 2021 avec bien évidemment l’épisode Domenech, et puis là, cette année, rien, ou si peu. Du genre à aller chercher des encouragements sur le bulletin de notes. Désolant.

Monaco : 0

La trêve agitée de cet hiver faisait de l’ASM une équipe pas mal observée à son retour. Et il faut dire qu’il n’aura fallu que 90 minutes à Philippe Clément pour comprendre les bases de la Ligue 1. Un 0-0 des familles, bienvenue chez nous !

Lyon – PSG : 1 – 1

Lyon : +1

Lyon un jour, Lyon toujours. Ce match est le résumé de la saison de notre cher et tendre Olympique Lyonnais. Du panache, du talent, de l’espoir offert aux supporters. Et vous ne connaissez trop bien que l’éternel mantra de la FFL. Il n’y a rien de pire que l’espoir. Extinction des feu à la 75e sur un but de Kehrer. C’est dur.

Paris : 0

Parfois, les meilleures résolutions de la nouvelle année sont de n’en prendre aucune. Alors on retrouve notre Paris Saint-Germain comme on l’a laissé : désorganisé. Et comme d’habitude, les talents individuels font la différence, avec une nouvelle fois Thilo Kehrer qui sauve le PSG. Hein, quoi, ce n’est pas le plan habituel? Bizarre.

 

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Lyon 19
2. Metz 18
2. Bordeaux 18
4. Saint-Étienne 15
4. Lorient 15
6. Troyes 14
7. Reims 12
8. Clermont 11
9. Angers 8
10. Brest 7
11. Lille 6
12. Monaco 4
13. Lens 2
14. Rennes
15. Montpellier -3
15. Nantes -4
17. Paris -5
18. Strasbourg -6
19. Nice -7
20. Marseille -11