Ligue 1 | Le classement FFL après la 9e journée


Julien Stéphan

Lors de cette 9e journée de Ligue 1, la routine du championnat a une nouvelle fois été au rendez-vous : Lorient s’impose, Reims ne finit pas son match à 11 et Lyon s’incline. À la limite du redondant.

Pour rappel, pour cette saison, nous avons décidé d’établir un barème semi-objectif afin que chaque club soit logé à la même enseigne. Bon évidemment, tout ça peut aussi être assaisonné de notes arbitraires à la tête du client. Et pas de VAR ici.

Bonus

. Défaite : +1 pt
. But contre son camp : +1 pt
. But encaissé dans le temps additionnel : +1 pt
. Pénalty raté : +1 pt
. Défaite par 3 buts d’écart ou plus : +1 pt
. 5 buts encaissés ou plus : +1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 défaites : +2 pts
. Défaite inattendue : +2 pts

Malus

. Victoire : -1 pt
. But inscrit dans le temps additionnel : -1 pt
. Victoire par 3 buts ou + : -1 pt
. 5 buts marqués ou plus : -1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 victoires : -2 pts
. Victoire inattendue : -2 pts

 

Angers – OM : 0 – 3

Angers : +2

Les Angevins ont profité de la réception des Marseillais pour soigner leurs stats. Ainsi, avec ce cinquième revers de la saison, le SCO est la pire défense du championnat. Sur la bonne voie.

OM : -2

Il ne s’agit certainement pas de la meilleure préparation pour les Olympiens, à seulement quatre jours de leur rencontre de Ligue des Champions. Seule une troisième défaite en trois matchs de C1 face au Sporting Lisbonne pourra gommer ce faux pas angevin.

Strasbourg – Rennes : 1 – 3

Strasbourg : +1

Les Alsaciens s’en approchent doucement, mais sûrement. De quoi vous demandez-vous ? De la dixième rencontre sans victoire. Et même mieux, de la place de lanterne rouge détenue par Ajaccio. Pour un maudit petit point.

Rennes : -1

On l’a bien compris, il n’y a aucune gloire de triompher face à Strasbourg cette saison. Les victoires contre les Alsaciens ne devraient rapporter que 2 points au classement.

PSG – Nice : 2 – 1

PSG : -3

Cinquième victoire consécutive pour le PSG, suffisant pour leur adresser un joli -2 au classement FFL. En plus du -1 pour la victoire. Leur retour à l’Estádio da Luz mercredi prochain devrait leur rappeler de bons souvenirs.

Nice : +1

On avait quitté les Aiglons sur un carton rouge express de Todibo, et une défaite à domicile face aux Angevins, eux qui n’avaient plus gagné à l’extérieur depuis 13 matchs consécutifs. Face au PSG, les bonnes habitudes ont été reprises. Avec en prime une dose d’espoir jusqu’à la 83e minute.

Lorient – Lille : 2 – 1

Lorient : -3

Ces histoires-là sont celles qui nous terrifient le plus. Des “petits” qui secouent les leaders et qui se retrouvent en haut du classement. Espérons que nous n’aurions pas à vivre le syndrome du “Leicester 2016” cette saison.

Lille : +2

À 11 contre 10, nous pensions que les Lillois allaient l’emporter au Moustoir quand ils ont égalisé à la 78e minute. Mais il ne faut surtout pas sous-estimer la capacité du LOSC à se vautrer tout seul. Un revers en supériorité numérique, il fallait y penser.

“Ce n’est pas eux qui ont gagné le match, c’est nous qui l’avons perdu” P. Fonseca

Toulouse – Montpellier : 4 – 2

Toulouse : -1

Quatre buts inscrits en l’espace de 30 minutes. Le TFC devient presque aussi prolifique que le Stade Toulousain.

À lire aussi :   20km Marche | L'immense finish de Laura García-Caro
Montpellier : +1

Les matchs à l’extérieur se suivent mais ne se ressemblent pas pour les Héraultais. Après en avoir passé 7 à Brest, le MHSC en encaisse 4 à Toulouse. La définition du tout ou rien.

Troyes – Reims : 2 – 2

Troyes : -1

Les Troyens ont laissé croire aux Rémois qu’ils allaient remporter le derby champenois. Mais la blague a duré seulement 92 minutes, avant que Jackson Porozo ne vienne reboucher le champagne.

Reims : +1

Neuvième journée, et c’est déjà la sixième fois que le Stade de Reims finit un match en infériorité numérique. Autre série en cours ; celle des no-clean-sheets. Les Rémois n’ont toujours pas terminé de match sans encaisser (au moins) un but.

Ajaccio – Clermont : 1 – 3

Ajaccio : +1

Alors que les Corses venaient de remporter leur tout premier match de la saison lors de la dernière journée, il fallait bien un juste retour de bâton. Une défaite acquise à la 89e minute, suffisant pour gommer la joie de leur premier succès. Le compte est bon.

Clermont : -1

Finalement, les Clermontois jouent plutôt bien sous un soleil radieux. Il ne manque plus qu’à délocaliser le club loin de l’Auvergne.

Auxerre – Brest : 1 – 1

Auxerre : 0

Comment évoquer cette rencontre sans parler de cette sublime main molle de Benoît Costil. Le record de no-clean-sheets consécutifs détenu par Guillermo Ochoa est une nouvelle fois dans le viseur de Benoît.

Brest : 0

Les Bretons tenaient leur succès, avant que Christophe Hérelle ne trouve l’inspiration nécessaire pour accrocher un maillot auxerrois dans sa propre surface. Le plus important est acquis ; une place conservée dans la zone rouge.

Monaco – Nantes : 4 – 1

Monaco : -1

Il fallait bien un CSC gratuit de Caio Henrique, amorti de la cuisse dans ses propres buts, pour effacer des mémoires le triplé cinglant de Ben Yedder.

Nantes : +2

Alban Lafont est devenu la 638202e victime de la balle piquée de Ben Yedder. Pas le premier, ni le dernier.

“Prendre deux buts en sept minutes, j’essaie de creuser, je ne vois pas. Il faut toujours une première dans la carrière” A. Kombouaré

Lens – Lyon : 1 – 0

Lens : -1

Les Sang et Or pensaient obtenir le point du match nul. Mais ça, c’était avant la double manchette de Thiago Mendes dans sa propre surface de réparation. Un réflexe ngapethien.

Lyon : +1

Quatrième revers consécutif pour Lyon, une première depuis plus de 30 ans. Bruno Cheyrou avait pourtant prévenu tout son petit monde que cette saison serait différente.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Brest 12
2. Reims 11
3. Nice 10
4. Auxerre 9
4. Angers 9
6. Ajaccio 8
7. Strasbourg 6
7. Nantes 6
7. Lille 6
10. Toulouse 2
11. Troyes 1
12. Monaco 0
12. Rennes 0
12. Lyon 0
15. Clermont -2
16. Montpellier -3
17. Lorient -7
18. Lens -9
19. Marseille -10
20. PSG -19

 

Tom