Les notes FFL de France Ukraine


Le stade de France était pourtant une terre historique d’humiliation pour l’Ukraine. Mais les temps changent, et les Ukrainiens sont venus chercher un magnifique 1-1 sans avoir tenté le moindre tir cadré. Et ça, c’est magnifique

Hugo Lloris 6

Respect total des gestes barrières. Il n’a croisé personne pendant 90 minutes. 1,5 mètre minimum. Il a même bien fait attention à être à l’exact opposé du ballon sur son but. Dedans avec les miens, gardien en citoyen.

Publicité

Benjamin Pavard 4

Quand il y a Pavard, évidemment, il n’y a pas VAR. Hors-Jeu sur sa remise pour le but de Griezmann, il a redonné à une nation le plaisir de marquer un but non-valable. Le plaisir des choses simples.

Presnel Kimpembe 9

Maestro Kimpembe. Recordman des buts contre son camp en Europe dans la saison 2018/2019, Presnel a décidé de se mettre au niveau international sur son point fort. Et ce petit intérieur du genou qui file délicatement dans le petit filet opposé, c’est orgasmique.

Raphael Varane 6

Face à l’Ukraine, il avait déjà été surpris par le fameux doublé de Mamadou Sakho. Ce soir, c’est son nouveau binôme défensif qui l’a complètement estomaqué. Il ne peut qu’accompagner du regarde le brossé de Kimpembe. Mauvaise lecture de jeu.

Adrien Rabiot 3

15 degrés Celsius, petite brise de 8 km/h. Un temps doux parfait pour l’organisme du Duc. Ni trop froid, ni trop chaud, et une prestation ponctuée d’une Bernard Mendy. Oui, un rush magnifique gâché par son buteur. Merci Giroud.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Ligue 1 - Le roi Nolan Roux est de retour

N’Golo Kanté 4

Une prestation somme toute classique de N’Golo Kanté. Petite sortie Strava de 15 km en 90 min en endurance fondamentale.

Lucas Hernandez 3

Lucas, c’est toi quand tu vas reprendre les Fives. Tu vas courir partout, et ne sera arrêté que par un mur, une jambe ou ton lacet défait. Par contre, toi, tu vas cracher tes poumons après 1 minute 30. Lucas lui, jamais.

Antoine Griezmann 2

Le seul humain heureux des trêves internationales, c’est bien lui. Sortez-le du marasme catalan, et il redevient un joueur de football.

Kingslay Coman 5

Un petit manque d’impact qui lui empêche de subir une Battiston. Mais nous comprenons, il est important qu’il se préserve pour le PSG.

Kylian Mbappé 9

Il a tenté de reproduire ses performances au PSG. Problème, il a surtout réitéré son impact défensif totalement inexistant sur le but ukrainien. La préparation parfaite pour le 20 km marche des JO de Tokyo.

Olivier Giroud 7

La compétition de Giroud, c’est la Coupe du Monde. Et cette fois, pas question de lésiner sur les efforts, ça va être dès les qualifications qu’il va tout faire pour se mettre dans sa zone. Loupé, raté et manqué. Performance complète.