Les buts moches | La tête précise de Ngonda Muzinga


Ndonga FFL

Les débuts de saison en Ligue 1 sont toujours un peu délicats. Reprise du haut niveau pour les organismes, préparation physique à digérer et automatismes à créer, les premiers matchs sont souvent délicats. Délicats, mais aussi opportuns pour les équipes de bas de tableaux qui y voient souvent l’opportunité d’engranger des points bien utiles pour la fin. Alors, quand Angers rencontre Dijon, autant dire que les 2 équipes savent l’importance du match

L’avant but moche

Du côté du SCO d’Angers, le début de saison est assez original. 2 victoires 3-1 et 3-0 contre Bordeaux et Metz. Mais de l’autre côté, une giga-raclée 6-0 chez l’Olympique Lyonnais du regretté Sylvinho. Côté Dijonnais, une bien meilleure régularité. 3 matchs, 3 défaites dont 1 chez Toulouse. Autant vous dire qu’ils arrivent au Stade Raymond Kopa pour en découdre.

Publicité

Et assez rapidement, c’est Mickaël Alphonse qui va enclencher la machine. Récupération de la balle à 25 mètres de ces buts. Tergiversation. Perte de la balle et frappe de Sammaritano. Runar Runarsson (Runar, fils de Runar, nom génial au demeurant) dévie la balle sur le poteau du bout des phalanges. Ca sera la seule action de classe du gardien islandais, qui va vivre derrière des moments bien compliqués.

Dans le même genre de Lose :   Les buts moches | La triple boulette de Kossi Agassa

Le but moche de Ndonga

50e minute, le match est globalement chiant et les Dijonnais ont frappé au but pour la première fois il y a seulement 2 minutes. Sur l’attaque angevine, le centre de Aït-Nouri est plutôt bon, mais le contrôle de Pereira Lage est absolument foireux. Ou alors, il avait tout compris avant tout le monde. Le ballon flotte en l’air, et se dirige tranquillement vers Ndonga Muzinga. Le Congolais regarde le gardien en mode, on s’est compris poto. Petite passe en retrait de la tête et tu t’en empares tranquillement.

Problème, la connexion Congo-Islande ne semble pas hyper efficace. La tête à 2 km/h prend à contre-pied Runarsson, bien qu’elle soit au milieu du but. Le gardien nous fait une Jérémie Janot avec une horizontale inutile alors qu’il suffisait d’être concentré. But ridicule, torts partagés.

Publicité

Et le gardien réitéra même une sortie foireuse qui conduira au 2nd but d’Angers. Les 2 joueurs seront récompensés de leurs performances. Runarsson ira sur le Banc dès le match suivant, au profit d’Alfred Gomis, quand Ndonga ne verra pas le pré pour les 6 prochains matchs. Travail d’équipe.