Jeux Olympiques Tokyo 2020 | Le récap de la nuit du samedi 7 Août


Pour une fois, nous n’étions pas seuls cette nuit devant les JO. Surprenant, nous n’avions pas idée que le kilomètre en canoe passionne les foules. Mais bon, c’est ça la beauté des jeux ! 

Canoë

 Honnêtement, on était étonné de voir autant de monde debout un samedi à 4h du matin pour mater une finale olympique de canoë monoplace 1 000 m. On avait sous-estimé l’engouement autour d’Adrien Bart et de sa discipline. Mais on a compris pourquoi : la France voulait savoir. 

 Sportivement parlant, la FFL n’avait pas grand-chose à perdre. Adrien Bart avait signé le meilleur chrono des demi-finales et partait parmi les favoris. C’était à lui de faire le jeu comme on dit (Non, on ne dit pas ça parce qu’on était occupés au basket, non). 

 Après un bon départ, il se retrouvait dans le trio de tête mais à la 3e place. Alors l’espoir était permis ! La plus belle des médailles était peut-être au bout. Et ça n’a pas loupé. Le concurrent moldave (no joke, moldave) a grappillé, repris mètres après mètres notre Tricolore pour le griller sur la ligne. 4e : la journée commence bien et on peut retourner au basket. 

 Sauf que qu’est-ce qu’on apprend ? Le Moldave revient tout juste de suspension après s’être dopé et a profité de la chatte à Dédé (du report des Jeux) pour s’aligner ?! Arf, tout de suite, ce n’est plus la même 4e place. Plus la même saveur. En fait, elle est carrément moche cette presqu’médaille.

Basket

L’Équipe de France et la Team USA débutent la rencontre en se rendant coup pour coup. Si les Français ont pris le meilleur sur les Américains lors de leur entrée en lice dans la compétition, les Nord-Américains tiennent à montrer que la NBA ce n’est pas la Pro A. Et ils n’ont pas entièrement tort. Les USA virent en tête à l’issue du premier quart-temps : 22-18.

Emmenés par un Kevin Durant de Gala, et ses 21 points en première mi-temps, les États-Unis mettent avec plaisir la tête sous l’eau aux Bleus. Ces derniers comptent jusqu’à un retard de 13 points. On se dit alors que la médaille d’or est enfin une histoire ancienne. Mais comme cet ami collant en soirée qui ne te lâche pas d’un centimètre, les Tricolores font leur retour au tableau d’affichage à la pause : 44-39.

Comme prévu le score fait à nouveau l’accordéon dans la deuxième période. 14 points de retard qui fondent comme neige au soleil et se réduisent à 5 points à 17 secondes du buzzer. Possession France. Le ballon est décalé sur le côté droit. On attend Ntlikina pour claquer un 3 points et revenir à une possession. Air ball. Au meilleur des moments.

À lire aussi :   Basket Euro U20 | La fin de match dramatique de Noah Penda

Mais les bras télescopiques de Batum offrent une interception inespérée, et redonnent surtout espoir aux Bleus. Même France TV se met à la hauteur de l’événement en refusant une bascule sacrément mal placée.

85-82 à dix secondes du terme. ALORS PEUT-ETRE.

Alors peut-être rien du tout. Durant met ses deux lancers francs. Et offre à Vincent Collet sa première médaille olympique à la tête de l’Équipe de France. Le métal est blanc of course. L’argent fait le bonheur, non? Non?

Golf féminin

On va être très franc(ai)s avec vous. On n’a strictement rien suivi de la compétition, mais bravo à Korda pour cette victoire. Non, nous souhaitons juste relever la prestation exceptionnelle de Nelson Monfort, en free-flow dans ses commentaire. Vraiment, si vous n’avez rien à faire de votre samedi, calez vous les replays et laissez vous bercer par le slam de Nelson. En plus, vous apprendrez tout sur la famille Korda. Le roi.

 

Antoine