Formule 1 | Les notes FFL du Grand Prix de Silverstone


Pierre Gasly

Verstappen qui gagne, Hamilton qui fait podium chez lui et Alpine qui foire sa course. Bref, un dimanche comme un autre quoi.

Formule 1 — GP de Silverstone — Les Notes

Alfa Roméo

Valtteri Bottas : 7

Il faudrait avertir Bottas que le fait de porter un casque aux couleurs de la Grande-Bretagne ne suffit pas pour marquer des points. Bien tenté tout de même.

Guanyu Zhou : 6

Zhou a découvert ce qu’était le deuxième tour à Silverstone. Et bien vous savez quoi ? On est heureux pour lui.

Alpine

Esteban Ocon : 8

Après son sublime Grand Prix d’Autriche, teinté de pénalités à foison, qui a dit qu’Esteban n’apprenait pas de ses erreurs ?

Pierre Gasly : 6

Pour tous ceux qui se plaignent des bouchons sur le périph parisien, pensez aux 30 tours de Gasly passés dans le pot d’échappement de Fernando Alonso. Une longue et éreintante frustration. Libérée toutefois par son coéquipier Stroll d’un coup de roue magistral.

Deux abandons pour l’équipe de France de la Formule 1. Que demander de plus ?

AlphaTauri

Nyck De Vries : 8

Si sur le tableau d’affichage, De Vries est indiqué à la 17e position, ne vous leurrez pas, il a bel et bien fini dernier parmi les pilotes encore en piste. Les pilotes néerlandais se suivent mais ne se ressemblent pas.

Yuki Tsunoda : 7

Tsunoda termine juste derrière Zhou, et perd donc le derby des Asiatiques.

Aston Martin

Fernando Alonso : 5

Avec le début de saison tonitruant d’Aston Martin, le bus Alonso commençait à nous manquer. Autant vous dire que nous sommes ravis de son retour pour le Grand Prix à domicile de l’écurie.

Lance Stroll : 6

Nous ne pouvions donner qu’une note de 10/10 à Lance pour son coup de roue inspiré sur la suspension de Pierre Gasly. Sans doute son coup de volant le plus précis du week-end.

Ferrari

Charles Leclerc : 5

Ferrari qui appelle Leclerc aux stands pour chausser des pneus hard, stratégie suivie par aucune autre écurie avant eux, cela ne vous rappelle rien ?

Carlos Sainz : 8

“Plan B ? What is plan B ?”

Carlos Sainz, dimanche 9 juillet 2023.

Et ce ne sont pas les 3 places perdues en 2 virages qui vont atténuer sa légende.

Haas

Kevin Magnussen : 10

Abandon en qualifications, abandon en course. Ne cherchez plus, il s’agit du doublé le plus FFL qui soit.

Nico Hulkenberg : 7

Oh la petite touchette volontaire sur son ancien coéquipier Perez. Comme si le Mexicain avait besoin de ça en plus.

À lire aussi :   Formule 1 | Lewis Hamilton héroïque à Silverstone, Alpine aussi

McLaren

Oscar Piastri : 3

Oubliez les places les plus chères du circuit, le meilleur endroit pour voir Norris dépasser Verstappen au départ, c’était dans le baquet de Piastri.

Lando Norris : 1

Inutile de vous dire que ses 5 tours passés en tête ont été vécus comme un rêve éveillé par 99% des téléspectateurs.

Mercedes

Lewis Hamilton : 2

Vendredi : ma voiture est horrible.

Samedi : j’ai fait du mieux que j’ai pu.

Dimanche : mon podium ? Je l’ai fait pour les fans.

La Hamilton’s routine a encore frappé.

George Russell : 4

Comme à son habitude, Russell reçoit des gouttes sur sa visière avant tout le monde. La relève d’Evelyne Dhéliat est assurée.

Red Bull

Max Verstappen : 0

Bon, bah Max a lâché 5 tours aujourd’hui. Et le pire dans tout ça, c’est qu’on s’en satisferait presque.

Sergio Perez : 7

Pour la 5e fois consécutive, Sergio n’atteint pas la Q3. Pierre et Alexandre se demandent comment Perez parvient encore à être au volant de la Red Bull.

Williams

Logan Sargeant : 5

Terminer à la porte des points est peut-être frustrant pour Sargeant, mais ce n’est rien comparé à notre désarroi de voir Sargeant loin de la dernière place.

Alexander Albon : 3

Albon qui termine devant les deux pilotes Ferrari et dans l’échappement d’Alonso. Pincez-nous s’il vous plaît.
Tom