Formule 1 | Les notes FFL du Grand Prix de Hongrie


Alpine

Ce week-end nous étions réquisitionnés sur le tourniquet du Hungaroring. Et il ne fallait pas arriver en retard.

Formule 1 — GP de Hongrie — Les Notes

Alfa Roméo

Guanyu Zhou : 9

On a beau chercher, le départ de Zhou est l’un des plus beaux de l’histoire de la Formule 1. Calage au départ, poussette sur Ricciardo au premier virage et pénalité de 5 secondes. Du haut niveau.

Valtteri Bottas : 7

Comme Zhou, Bottas foire sublimement son départ. Les Alfa Romeo et les Alpine se sont rendues coup pour coup cet aprem.

Alpine

Esteban Ocon – Pierre Gasly : 10

Après l’Australie et Silverstone, la Hongrie restera comme l’un des chefs-d’œuvre de la saison d’Alpine. Fin du 1er tour, et déjà deux abandons. Mieux encore, c’est Ocon qui a percuté Gasly à la suite d’un carambolage divin. Vivement la semaine prochaine à Spa.

AlphaTauri

Daniel Ricciardo : 5

C’était le grand retour de Danny Ric. Et pour son come back, l’Australien a eu droit à un coup de boost de Zhou dans son dos. Il ne pouvait pas rêver de meilleur accueil.

Yuki Tsunoda : 6

Tsunoda vient de se faire battre par Ricciardo alors que ce dernier n’avait plus piloté depuis la saison dernière. Le camouflet est de taille.

Aston Martin

Fernando Alonso : 4

ALONSO A DEPASSÉ STROLL. CECI N’EST PAS UN EXERCICE, ALONSO A DEPASSÉ STROLL.

Lance Stroll : 5

Dixième place finale, à 15 secondes derrière Alonso, 18 devant Albon. La balade de Stroll vient de prendre fin.

Ferrari

Charles Leclerc : 7

Tout se passait bien pour Leclerc sur la piste, avant qu’il ne doive effectuer son arrêt aux stands. 9,4 secondes plus tard, le Monégasque sort des puits. Grandissima Scuderia.

Carlos Sainz : 6

Non seulement Ferrari permet à Leclerc de l’undercuter, mais en plus Carlos termine 7 dixièmes derrière le Monégasque. Rageant de bout en bout.

Haas

Kevin Magnussen : 8

Dernier de la course, tout est dit.

À lire aussi :   Formule 1 | Les notes du Grand Prix d'Emilie Romagne

Nico Hulkenberg : 6

Une nouvelle fois, l’Allemand atteint la Q3 en qualifs, et dégringole en course. L’anti-Perez.

McLaren

Oscar Piastri : 4

Une nouvelle fois, Piastri pouvait prétendre au podium, et une nouvelle ce dernier lui a échappé. Oscar prend la même direction que Hulkenberg sans le savoir.

Lando Norris : 2

Depuis quelques courses, Lando mène la vie dure à la Fédération Anglaise de la Lose. Un deuxième podium consécutif pour le pilote McLaren. Les souvenirs du début de saison et une voiture au ralenti semblent si lointains.

Mercedes

Lewis Hamilton : 3

Nous tenons à rendre un vibrant hommage à Lewis Hamilton ce week-end. Le Britannique est parvenu à hisser “la pire voiture de sa carrière” en pole position, et à 1 seconde du podium. Certains pilotes en fond de grille doivent rire jaune en l’écoutant.

George Russell : 4

C’est officiel ; le gentleman agreement a pris fin en ce samedi 22 juillet 2023. Du moins, c’est ce que Mister George a déclaré.

Red Bull

Max Verstappen : 1

Plus de 30 secondes d’avance sur le deuxième, 9 victoires en 11 courses, dont la 7e consécutive. On peut commencer la saison 2024 dès maintenant je pense.

Sergio Perez : 3

Sergio et l’art du contrepied. Pour la première fois depuis 5 Grands Prix, le Mexicain a vu la couleur de la Q3 contre toute attente. Puis en course, alors qu’on pensait qu’il allait remonter sur Norris, c’est finalement Hamilton qui a terminé dans son pot d’échappement. Quel boute-en-train de Checo.

Williams

Logan Sargeant : 8

Logan a attendu l’avant-dernier tour pour envoyer son plus beau tête-à-queue. On n’est jamais déçus avec Sargeant, le show à l’américaine.

Alexander Albon : 6

Généralement, c’est Albon qui ruine les espoirs de points des autres pilotes. Mais en Hongrie, c’est le pilote Williams qui a terminé à cette si prisée 11e place.

Tom