Fail | L’immonde contre attaque du Servette


Le FC Zurich accueillait le Servette Genève ce Dimanche 11 Avril. Mais si les visiteurs ont remporté le match 2 buts à 1, l’humanité, elle, se souviendra de ce match comme celui de la pire contre attaque de l’histoire de notre planète. Autopsie d’un crime contre le football.

Un match pourtant maitrisé jusqu’ici

Après un premier but de Schlak et une praline limpide de Kastriot Imeri, le Servette se dirigeait tranquillement vers une victoire sereine. C’est sans compter le Zurichois et international Suisse Schönbächler qui réduit la marque et va pousser son équipe à faire le siège devant les buts du Servette.

Publicité

C’est donc dans cette configuration, qu’à la 95e minute, le Servette a une contre attaque à… 3 contre 0. Juste le gardien à battre. Et c’est là que l’horreur va arriver. Tout d’abord, Koro Koné, le porteur de balle, va voir ses coéquipiers Mendy et Fofana courir à ses côtés. Enfin, plutôt devant lui, histoire d’être certains d’assurer leurs positions de hors jeu et de n’offrir aucune solution.

Les mètres défilent, et Koné voit bien ses 2 coéquipiers ne pas ralentir et comprend donc vite qu’il devra trouver la solution tout seul. Alors, il va bien devoir choisir une option. Fixer le gardien? Dribbler ou frapper?

Dans le même genre de Lose :   Ligue 1 | Les notes FFL de Lens – Lille

Mais Koro Koné choisira de surprendre tout le monde. Son option, la frappe molle à 30m des buts pour un arrêt sans aucun problème du gardien. Un trio de choc pour un échec de légende. Merci la Suisse. Merci le Servette. Merci Koné.

Publicité