Euro 2024 | Les notes de France – Pays-Bas | Dembélé, le match parfait !


LEIPZIG - Ousmane Dembele of France and Xavi Simons of Holland (l-r) during the UEFA EURO 2024 group D match between the Netherlands and France at the Leipzig Stadium on June 21, 2024 in Leipzig, Germany. ANP KOEN VAN WEEL - Photo by Icon Sport

Enfin, ça y est. Après une orgie de buts et de matchs dynamique, la France est revenue mettre de l’ordre dans cette pagaille. Les Bleus ont offert avec l’aide des Pays-Bas la première grosse purge de la compétition. Toujours aucun but marqué par un joueur français dans cette compétition, c’est un art de vivre.

Mike Maignan – 5

Il n’a pas eu grand-chose à faire, a failli encaisser un but, mais a tout de même pu compter sur deux fidèles alliés : Dumfries et la chatte à Dédé.

Jules Koundé – 3

Vous connaissiez le fameux Ronaldo mèches blondes ? Familiarisez vous avec Jules Koundé dreadlocks. Les points qu’il a gagnés en flow, il les a perdus dans sa notation FFL.

Dayot Upamecano – William Saliba – 2

Au moins tu en parles, au mieux ils se portent. Le retour de Saliba sur Frimpong au début du match, c’est du rassurisme à l’état brut.

N’Golo Kanté – 2

N’Golo n’a pas changé. Il sait tout faire, absolument tout. Tout, sauf tirer. C’est pourtant la seule et unique manière de marquer des buts dans cet Euro, dommage.

Aurélien Tchouaméni – 7

On a tous découvert qu’il jouait lorsque que son coup de casque était à 3 centimètres d’ouvrir le score. Vivons heureux, vivons cachés.

Ousmane Dembélé – 10

La prestation parfaite. Après un début de match sous le signe du petit pont, il s’est vite remis dans le droit chemin en nous offrant la panoplie totale du match raté. Des mauvais choix, des dribbles inutiles, des pertes de balle, de la frappe molle et du contrôle Caterpillar.

À lire aussi :   Euro | L'Espagne envoie la France à la casa

Enfin un match référence pour Dembélé en équipe de France.

 

Antoine Griezmann – 6

Un excellent joueur sur tout le terrain. Enfin, presque, dès qu’il rentre dans la zone des 6 mètres, il devient un tout autre joueur. Car oui, a priori, pour Grizou, une praline des 30 mètres c’est plus simple qu’un pointard devant le but.

Adrien Rabiot – 7

Des années à jouer à côté de Marco Verratti. Il aurait pu apprendre la technique, la vision de jeu, la vista, la recherche perpétuelle du carton jaune…

Non, ce qu’à retenu Adrien, c’est l’interdiction formelle de tirer au but. Et cela nous a offert l’image de la soirée, celle du plus beau loupé de la compétition jusqu’ici.

Marcus Thuram – 8

Il aurait pu être un héros de la soirée. Malheureusement pour lui, sa lumineuse talonnade a été vendangée de fort belle manière par Rabiot. Du coup, on retiendra plutôt ces contrôles capricieux et ses ogives en tribunes.

Kylian Mbappé – 110 000 000

Le meilleur attaquant de la soirée. Une mise en demeure offensive et technique pour faire cracher son solde tout compte à Nasser. Un joueur vraiment complet.

Antoine