Équipe de France féminine de hand | Un sans-faute pour l’éternité !


Le handball féminin a souvent souffert de la comparaison avec leurs homologues masculins. Face aux Experts, la tentation est trop grande de suivre leurs pas et de sombrer dans la victoire amère. C’est pourquoi l’Équipe de France féminine de handball nous a parfois gratifié de moments de gloire éternels. Comme ce Championnat d’Europe 2008. Si la même année Raymond Domenech faisait sa demande de mariage à la suite de l’élimination de l’Euro 2008, celui de hand n’a absolument rien à envier au football. Absolument rien. Un sans-faute qui est resté gravé dans les annales.

Seulement quatre mois avant le lancement du Championnat d’Europe féminin, les Experts deviennent pour la première fois de leur histoire champions olympiques. Une finale remportée facilement 28-23 face à l’Islande qui ajoute de la pression sur les épaules des féminines. Une pression qui va faire très rapidement pschitt de manière mémorable.

Publicité

Nous sommes en décembre 2008. La Macédoine accueille l’Euro 2008. Les féminines de l’Équipe de France restent sur un quart de finale frustrant aux Jeux Olympiques, perdu 32-31 face aux russes après prolongations. Elles souhaitent donc logiquement se ressaisir. Mais pour y parvenir, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont leur manière bien à elles…

Un sans-faute sans précédent

Mercredi 3 Décembre 2008. Les Battantes, comme elles aiment se faire appeler, entrent dans la compétition le couteau entre les dents. Elles veulent laver l’affront de Pékin quelques mois plus tôt. Pour cela, elles décident de s’incliner sur le fil 23-24 face au Danemark. De quoi lancer idéalement leur compétition.

Opposées aux roumaines lors de la seconde journée de la phase de poules, les Bleues retrouvent les adversaires qui les avaient éliminées en quart de finale… des championnats du monde 2007 cette fois-ci. Et encore une fois après prolongations. Le plafond de verre des quarts dont a longtemps souffert le PSG avant ce satané confinement. Et face aux joueuses des Carpates, les Tricolores se rachètent en évitant une nouvelle défaite d’un seul but d’écart : c’est cette fois un revers 30-25 qui les attend à l’issue de la partie.

Dans le même genre de Lose :   Équipe de France masculine de handball – Deux petits matchs et puis s’en vont

Deux jours plus tard, les françaises jouent leur survie dans la compétition. Quatrièmes et dernières du groupe, elles doivent impérativement s’imposer face aux hongroises pour rester en lice dans l’Euro. Il ne fallait pas leur en dire plus pour qu’elles bazardent cette dernière rencontre. Une défaite 26-29 face à la Hongrie pour boucler la boucle. Les valises les attendent déjà sur le tarmac de l’aéroport. Direction Roissy.

Publicité

Le pire parcours de l’histoire de l’Équipe de France féminine lors d’un Euro

Emmenées par un Olivier Krumbholz visiblement inspiré, les Bleues réalisent un sans-faute : 3 matchs, 3 défaites. Et une élimination dès la phase de poules. Il n’y a pas à dire, le sélectionneur a su trouver les mots dans les moments durs. L’Euro 2008 aura au final duré quatre jours pour les Battantes. Plus rapide qu’un voyage scolaire au collège. Les Bleues finissent tout de même la compétition à la 14e place. Sur 16 nations. Mais devant l’Autriche et le Portugal tout de même.

Il s’agit de la pire performance de l’Équipe de France féminine de Handball lors d’un Championnat d’Europe depuis 1998. Et cette année-là vous savez quoi ? Elles n’y avaient tout simplement pas participé. En quête permanente de records ces Battantes.

L’année suivante, à l’occasion des Championnats du monde 2009 en Chine, les françaises pensent voir enfin le bout du tunnel. Parvenues à se hisser jusqu’en finale de la compétition, elles s’inclinent finalement 25-22 face… aux russes. Un éternel recommencement teinté de lose. Mais dont on ne se lasse pas le moins du monde.