Coupe du Monde 2022 | Le premier récap FFL


Dans une folie planétaire (pas du tout), la Coupe du Monde 2022 est enfin lancée. Fini les bars blindés et les matchs en été, cette année on sort le plaid et le grog pour se régaler devant du football champagne. Pendant cette compétition, la FFL va résumer les matchs de la compétition à sa sauce aigre-douce.

Qatar – Équateur

Le match n’était même pas commencé qu’il avait déjà un titre officiel : l’affiche la plus flinguée de l’histoire des matchs d’ouverture de la Coupe du Monde. Et après 90 minutes, il a gagné un autre titre : le match d’ouverture le plus flingué de l’histoire des matchs d’ouverture. Une purge intégrale avec un niveau abyssal du Qatar, alors que l’on séchait à peine nos larmes de la retraite de Sebastien Vettel.

Publicité

A peine 2 minutes de jeu, et une première climatisation pour le pays hôte, rapidement réchauffés par la VAR.

Mais l’espoir pour le pays hôte ne va pas durer longtemps, et ce, pour une bonne raison : ils sont largement inférieurs aux Équatoriens. Du genre bien bien inférieurs, genre comme l’Espagne contre la France au Eleven All-Stars. Et on peut reprocher pas mal de choses aux Qataris, mais certainement pas leur manque de lucidité. En effet, les spectateurs commencent déjà à se barrer à la mi-temps du match, alors que les locaux ne perdent finalement que 2-0.

La seconde période sera une purge monumentale. Le Qatar devient la première nation hôte à s’incliner en match d’ouverture. À jamais les premiers.

Publicité

Angleterre – Iran

Le premier gros choc de cette Coupe du Monde.

Pas sur le plan du football, hein, mais sur le plan des arts martiaux. Après un ippon d’un défenseur iranien sur Maguire, le gardien Alireza Beiranvand décide lui de partir en MMA complet en envoyant un tête contre tête sur… son propre défenseur. Auto-KO, 15 minutes d’interruption pour démontrer que le protocole commotion est aussi perfectible que la défense des Girondins l’année dernière. Après une tentative de second round, il s’écroule et sort sur civière.

À lire aussi :   La Recette FFL : Comment perdre face à la Tunisie ?

Le match, lui, aura été à sens unique. 6 buts à 2 pour les Anglais. Mais surtout, il aura été aussi long que la Ligne 8 parisienne. 14 minutes en première mi-temps, 10 minutes en seconde. Quand on sait que la vente d’alcool a été interdite dans l’enceinte des stades, on ne peut que souffrir à la place des supporters anglais. Seuvrage forcé.

Ah, et il y a eu aussi ce moment qui a tiré une petite larme de joie de nos coeurs de vautours. Nous ne sommes pas irrécupérables.

Italie – Allemagne

Superbe victoire de l’Italie 6-5 contre l’Allemagne.

On parle de Curling, bien évidemment.

Et là-bas, aucun souci avec les sponsors.

Sénégal – Pays-Bas

Le premier (vrai) match de cette Coupe du Monde avait lieu ce soir à 17h. Un match qui déchaine les foules. Enfin, presque.

 

Pour le Sénégal, la compétition est c’est une sorte de Battle Royale . Après Mané, c’est Diallo et Kouyaté qui sortent blessés et sont probablement out pour le reste de la Coupe du Monde.

Au niveau du jeu, c’est Gakpo qui marque le premier  but du match, sur une splendide air-sortie d’Edouard Mendy.