Blacklist FFL 2020 | #3 Fabio Quartararo, el diablo de la FFL


Quartararo blacklist ffl 2020
La bible de la Lose du sport français

2020 fut décidément une année compliquée pour la FFL dans les catégories de sport automobile. Aux côtés de ses confrères Gasly ou encore Ogier, le Niçois est l’un des principaux instigateurs du fiasco mécanique de la FFL en 2020. 

Son podium sur la blacklist FFL 2020, Fabio Quartararo le doit bien entendu à ses trois victoires en Moto GP. Non content de rompre une tradition de Lose tricolore de plus de 20 ans dans la catégorie reine, le Français s’est même permis un doublé d’entrée en enchaînant GP d’Espagne et GP d’Andalousie. La série de win de Quartararo aura duré jusqu’à fin septembre avec une dernière victoire sur le GP de Catalogne, avant, enfin, de rentrer dans le rang.

Publicité

Un déclic français pour sauver les meubles

Si le mal était déjà fait avec ses trois victoires, le jeune Fabio pouvait encore enfoncer le clou en prétendant au titre mondial. Une prouesse qui lui aurait probablement valu une première place incontestable sur notre blacklist. Bien positionné en première partie de saison, il faudra donc attendre l’asphalte tricolore pour remettre notre Français sur les bons rails, ceux de la Lose.

Le feeling depuis Le Mans n’est plus là

Quartararo après sa chute au 9e tour du GP de Valence

Dans le même genre de Lose :   Top 10 FFL | Les pires craquages mentaux de nos licenciés

C’est simple, à partir du Grand Prix de France où il terminera 9ème et frustré de l’irrégularité de sa nouvelle Yamaha, Quartararo enchaînera une 18ème place (Aragon), une 8ème place (Teruel), une 14ème place (Europe), et deux abandons pour finir la saison en beauté (Valence et Portugal).

Publicité

Cette fin de saison sera d’autant plus frustrante pour le tricolore que son coéquipier italien Franco Morbidelli signera deux de ses trois succès de la saison sur les trois dernières courses, avec la Yamaha de 2019. La Lose.

Mais la FFL reste vigilante. Certes, la fin de saison de Quartararo (finalement 8ème au championnat) avait tout d’une déclaration de paix envers notre institution. Mais nous n’irons pas trop vite en besogne. la FFL sait reconnaître le danger, et quelque chose nous dit que Quartararo a tout pour revêtir très bientôt son costume d’El Diablo de la FFL.

Louis