Ligue des Champions | Les notes FFL de Manchester City – Real Madrid


Luka Modric

Lors du match aller, Manchester City était parvenu à ramener un match nul de Madrid. Mais ce soir, ce terme ne peut être employé sous aucun prétexte.

Notre pronostic a échoué à un rien.

Publicité

À lire aussi :   Ligue des Champions | Les notes FFL de Real Madrid – Manchester City

Manchester City

Ederson – 3

Ce soir, Ederson a prouvé qu’il savait aussi faire des choses avec ses mains. Et pas seulement avec ses pieds. Ce n’était pas gagné d’avance.

Walker – 2

On aimerait savoir si c’est agréable de vivre en colocation dans le cerveau de Vinicius.

Dias – 4

Ruben a eu son petit carton jaune comme à chaque match. Il aura tout de même fallu attendre 50 minutes, c’était presque long.

Publicité

Akanji – 5

Toujours aussi fan de voir un joueur célébrer un but alors qu’il sait pertinemment que c’est le joueur adverse qui a commis un CSC.

Gundogan – 3

Sa talonnade presqu’décisive pour Haaland mérite de trouver une place dans un musée. On ne veut rien savoir.

Rodri – 2

Comme au match aller, Rodri a décidé de marcher sur le milieu de terrain. Un Espagnol qui flingue les espoirs espagnols, c’est un comble.

De Bruyne – 2

Rien qu’avec sa passe décisive pour Silva, De Bruyne a mérité son salaire à huit chiffres.

Silva – 0

Une première période à ne surtout pas montrer dans les écoles de foot françaises. Le gars était tout simplement PARTOUT.

Haaland – 3

Haaland a marqué deux buts que Courtois a arrêtés. Littéralement.

Grealish – 1

Grealish lui-même ne pensait pas qu’il pourrait jouer un jour à ce niveau.

Real Madrid

Courtois – 1

On ne sait pas vous, mais Courtois reçoit un peu trop de louanges à notre goût. Seulement deux sauvetages sur sa ligne à mettre à son actif ce soir.

Carvajal – 6

On s’attendait à vivre à nouveau son duel trépidant avec Grealish. Mais il était difficile de voir quoique ce soit depuis le fond de la poche de l’Anglais.

Militao – 5

Voyant que son équipe prenait l’eau, Militao a décidé de se faire plaisir à son tour. Perdu pour perdu en même temps.

Alaba – 5

L’Autrichien pensait inscrire un coup franc à la Olive & Tom, mais Ederson a décidé lui aussi de sortir un arrêt de mammouth.

Camavinga – 6

Camavinga avait une seule mission ce soir : s’occuper du cas Bernardo Silva. Doublé du Portugais.

Valverde – 7

Des dizaines de kilomètres parcourus sans toucher le ballon. Il n’y a pas à dire, Valverde est fin prêt pour le marathon de New York en novembre prochain.

Modric – 8

Pour la première fois depuis sa naissance, Luka Modric vient de perdre une bataille au milieu de terrain.

Kroos – 7

Pied droit, pied gauche, Toni a tout envoyé à côté ce soir. Comme quoi, cela peut être un avantage parfois d’être ambidextre.

Rodrygo – 7

On ne peut pas dire que son impact en première période ait été un game changer. Comme les neuf autres joueurs de champ en même temps.

Benzema – 8

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas pour Benzou. On ne peut pas claquer des triplés dans le temps additionnel chaque année non plus.

Vinicius – 7

Son match s’est terminé à la 32e minute, quand Walker lui a montré qu’il ne fallait pas trop le titiller ce soir.

Tom