Les étoiles de Roland-Garros du Jeudi 3 Juin 2021


ILS L’ONT FAIT. 0 qualification au 3e tour. Hommes ou Femmes, la parité a été respectée. Quel bonheur de voir une nation unie dans les valeurs de la FFL. Retour sur ce jeudi saint qui a envoyé la FFL au 7e ciel. Ils n’y aura aucun Français à Roland-Garros en seconde semaine. Ni même au premier Week-end. Retour sur les performances des derniers gladiateurs.

/5

Kristina Mladenovic

Elle nous a fait peur. 10 minutes. 10 minutes dans lesquelles elle a pu avoir  2 balles de break non converties face à l’Estonienne Anett Kontaveit et puis… rien. Keutchi. La plénitude absolue. De 2-2 dans le premier, elle est passée à 2-6 0-6. 10 jeux perdus d’affilée. Une perfection pour conclure la présence française dans ce Roland-Garros 2021. Un 2e set incroyable : 14 % de points gagnés.

Publicité

/5

Gaël Monfils

Le plus grand danger pour le record nous a fait des frayeurs. Pas au premier set hein, où il a pourtant mis toutes les chances de son côté. Parfaitement hors de rythme, il encaisse une roue de vélo face au 105e mondial. Comme un cadeau du ciel que nous n’attendions pas si tôt. Mais le passage au second set sera plus compliqué. Un retour de Monfils au vestiaire, un passage au kiné et une arrivée de sa fiancée Svitolina dans les tribunes.

Et c’est le regain de forme, l’énergie retourne dans les veines de Gaël et la physionomie du match tourne complètement. Précis, régulier, clinique, puissant. Il reprend largement l’ascendant sur le Suédois et le lamine 6-2 dans le second set. En le dominant de la tête et des épaules. Et bis repetita dans le 3e set. Break direct, puis 4-2 et… et rien. D’un coup d’un seul, sans sommation tout s’arrête. C’est simple, Ymer va envoyer sept jeux d’affilée, et Monfils complètement retourner dans ses splendides travers. 6-4 dans le 3e, puis 3-0. Gaël tentera bien un comeback, mais l’imprécision lui offrira une sortie express dans ce Roland-Garros.

Dans le même genre de Lose :   Profils de joueurs de tennis : Le bourrin (#3)

/5

Fiona Ferro

Tout de blanc vêtue, Fiona Ferro s’avançait contre Brady comme un signe qu’elle était prête… pour Wimbledon. Bon, soyons franc (ai) s avec vous, de tous les protagonistes de ce jeudi saint, c’est bien Fiona qui était le plus proche de nous trahir. Heureusement, les balles de break non converties dans le premier set et ce service qui ne tient pas à 5-6 dans le troisième auront suffi à remettre l’église au milieu du village.

/5

Richard Gasquet

Lourd fardeau que celui de Richard en ce soir. Dernier représentant de l’armada déjà coulée du tennis français, Richard avait un cadeau plus qu’empoisonné : Nadal en night session avec zéro public. Un beau cadeau d’anniversaire pour le Maillorcain qui fête ses 35 ans pour ce second tour. Et le premier set fut d’une violence terrible. Rafa est ultra agressif est à clairement envie d’aller fêter ça quelque part d’autre. Et c’est un 6-0 cinglant qui arrive. Autant vous dire, même pour les vautours que nous sommes, la gêne est présente, et l’aube d’une Thierry Champion commence à se lever malgré le crépuscule déjà tombé.

Publicité

Mais le second set et troisième set offriront un scénario tout autre. Nadal baisse un peu d’intensité et surtout, contre nos attentes, Richard ne baisse pas les bras et continue à se battre. Aucun point facile, mais du panache, du vrai. Et du revers, son revers. Il arrivera même à créer une faille spatio-temporelle.

Mais la vaillance ne suffit pas contre Rafael Nadal. 6-0, 7-5, 6-2. Ce score vous dit peut-être quelque chose ?