Les Buts Moches | Le coup franc surpuissant de Salibur.

2 Décembre 2015. Stade du Roudourou. Guingamp. Temps doux sur les Cotes d’Armor pour ce match que seul un supporter ou un journaliste a vraiment envie de se farcir. Et pourtant, ce match rentrera, à sa manière, dans une certaine légende. Car si nous allons ici vous decrypter un but plutôt immonde, il s’inscrit en plus dans un contexte global pas fameux. Il sera de ceux que l’on estampillera sans trop de difficulté de “Liguain”. 

L’avant-But moche

Un duel d’équipe un peu en galère. Reims, 15e est dans une bonne série de 7 matchs sans victoire. Et encore, ils viennent tout juste de réaliser un nul après une série de 6 défaites d’affilée. De l’autre côté, Guingamp, 12, èrre dans le ventre mou de la Ligue 1, et vient de se faire arracher 3-0 à Saint-Etienne.

Publicité

Et dans une foule en délire, c’est le Stade de Reims qui ouvre le score. Devaux est lancé dans l’axe, bute sur le portier armoricain Lössl, mais David N’Gog est là. Alors qu’il n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide à 6m de lui. Plat du pied, sécurité, il trouve tout de même le moyen de réussir un poteau rentrant. C’est ça, le panache.

Le chef d’oeuvre

C’est dans les arrêts de jeu qu’arrive le moment de gloire. Coup franc dangereux pour les guingampais. Enfin, un coup franc dangereux si c’était Juninho qui l’avait tiré. A 45 mètres du but, quand c’est Salibur qui tire, le frisson est différent. Il s’élance et envoie une frappe qui oscille entre le tir trop court et la balle dans le tas trop longue. Le ballon arrive donc à vitesse normal dans les bras de Kossi Agassa, le gardien remois. Ce dernier, assure tout de même, le ballon pourrait prendre de la vitesse avec le rebond, alors il assure des pas de sécurité pour amortir la vitesse. Sauf qu’au final, il réussit l’incroyable performance de rentrer avec son ballon. But pour Guingamp et Salibur.

Salibur, qui dans la foulée de son superbe but, continuera d’éblouir la rencontre de son talent. En effet, dès le retour des vestiaires, il viendra récolter son second carton jaune pour laisser ses partenaires à 10. Et pour conclure un match FFL de bout en bout, c’est David N’Gog qui viendra planter son doublé pour allez s’imposer au Roudourou. Un 2e but bien degeux aussi, frappe contré sur une remise peu académique de De Preville.

Au bout du compte, ça sera tout de même Guingamp qui se maintiendra en Ligue 1, alors que Reims sera relégué.

Publicité