Coupe du monde Rugby | Owen Farrell, la pénalité d’une vie


Owen Farrell

La phase de poules de la Coupe du monde de rugby a pris fin ce week-end. Et pour fêter cette dernière journée, Owen Farrell nous a offert un sublime moment ovalistique.

Owen Farrell, l’Histoire s’en souviendra

Qui d’autre que l’Angleterre, pays inventeur du rugby, pour innover dans la lose ovalistique ? Face au Samoa, le XV de la Rose devait assurer le coup pour conserver sa première place de la poule. Pourtant, ce sont bien les Samoans qui mènent à la pause sur le score de 14-8. Puis 17-8. Mais les Anglais vont pouvoir se reposer sur leur demi d’ouverture ; Owen Farrell. En effet, à la 19e minute, le joueur des Saracens devient le meilleur marqueur de l’histoire du XV de la Rose. Devant un certain Jonny Wilkinson tout de même.

Publicité

Ce même Farrell va marquer l’Histoire pour de bon lors de la seconde période. Alors que les Britanniques sont menés 17-11, Owen a la possibilité de réduire le score avec une pénalité à taper. Rien de plus facile, 20 mètres en face des perches. Oui mais voilà, l’horloge de Greenwich ne joue pas en faveur des Anglais cette fois-ci. Alors que le buteur anglais possède exactement 60 secondes pour effectuer sa tentative, Farrell la tape… au bout de 61 secondes. L’arbitre annule logiquement les 3 points. Une première dans l’histoire de la Coupe du monde de rugby.

“Je me suis perdu, je ne savais plus où j’en étais” O. Farrell

Owen Farrell vient de rater la pénalité la plus simple de sa carrière. Le score reste à 17-11. La magie de l’Ovalie a encore frappé.

On mettra ça sur le coup du décalage horaire avec Londres.

Publicité

À lire aussi :   Rugby à 7 | La France invente la transformation... non transformée
Tom