CHAN 2023 | Le pénalty exceptionnel de l’Algérie qui offre le titre au Sénégal


Aymen Mahious

Le championnat d’Afrique des nations de football se déroulait en Algérie. Et les locaux avaient une chance inouïe de remporter la compétition face aux Sénégalais. Pour cela, il leur fallait simplement transformer le pénalty de la gagne. Et c’est à ce moment précis qu’Aymen Mahious intervient.

Une finale ennuyeuse, jusqu’à la séance de tirs au but

Durant les 90 minutes du temps réglementaire, le jeu proposé par les 22 acteurs a été ennuyeux. Pour ne pas dire soporifique. Idem pour les prolongations. Mais quand il s’agit de disputer la séance de tirs au but, c’est une autre histoire.

Si les six premiers tireurs parviennent à faire trembler les filets, Cheikhou Omar Ndiaye est le premier à échouer. Autant vous dire que les 40 784 supporters algériens présents dans le Stade Nelson-Mandela exultent de joie. Le salut des Fennecs est désormais entre les pieds d’Aymen Mahious. Aymen peut devenir le héros de tout un pays, mais un autre plan lui traverse l’esprit. L’Algérien s’élance, et nous offre un pénalty Jorginhesque… sans la finition. À la place, c’est un amour de passe à ras de terre tout moisi en plein axe. Même le gardien sénégalais ne comprend pas.

Derrière, le Sénégal prend l’avantage. C’est au tour d’Ahmed Kendouci de maintenir l’Algérie en vie dans cette séance de tirs au but. Mais le bong de la barre transversale vient assommer les 44 millions d’Algériens. Un scénario si beau et cruel à la fois.

Ironie de l’histoire, devinez qui termine meilleur buteur de la compétition ? Aymen Mahiou, bien sûr.

Same energy.

À lire aussi :   Barça - PSG | La FFL subit à son tour une remontada.
Tom