Carlos Aguayo, de Zéro à Héros


Carlos Aguayo

Nous sommes en 6e division espagnole. Si la région valencienne a souvent vibré pour son derby Valence FC – Levante, ça n’est pas le seul de la région. Alors, ce dimanche, c’était le derby tant attendu (par les familles des joueurs) Vinaròs CF contre Peñíscola. Bon en vrai, c’est une ligue régionale, donc il n’y a que des derbys.

Carlos Aguayo, 1 minute de gloire

Menés 1-0 dans leur stade, les joueurs de Vinaròs tentent le tout pour le tout, en faisant monter leur gardien Aguayo a la toute fin de match. Et c’est bien joué, car il envoie une giga praline pour égaliser. Grosse grosse célébration, digne d’un petit pont massacreur, Aguayo est la star de l’équipe. Acclamé, célébré par tous.

Publicité

Bref, à la FFL, on n’acclame pas ce genre de traitrise. Mais Carlos va vite comprendre le poids de son erreur. Il a tout le temps de ressasser son geste malheureux en revenant aux buts. Alors il décide vers la fin de son footing de se mettre en introspection en tournant le dos au lieu du crime. L’attaquant de Peñíscola décide alors d’envoyer une praline dès le coup d’envoi. Carlos Aguayo, surpris, se fait lober sur sa ligne et revient à la raison. Et à la Fédération Espagnole de la Lose.

 

Dans le même genre de Lose :   Ligue des Champions 2019 | Lopes, la mano de Dios