TOP 14 – Ca fait Bim Bam Boum pour Thomas Ramos.


Ramos - FFL

Il y a des gestes comme ça, on peut les retenter mille fois, on ne pourra jamais le faire aussi bien que la première. Bon, certains ont même fait leur spécialité d’effectuer des tricks shots mais rien ne vaut ce type de chose en plein match. Parfois ce sont des buts absolument incroyables, parfois c’est tout simplement de la grosse poisse. Exemple avec Thomas Ramos ce week end.

Ce dimanche, au stade Ernest Wallon de Toulouse, un choc de haut de classement entre Le Stade Toulousain et l’Union Bordeaux-Bègles (qui espère enfin goûter une première fois aux joies des phases finales de Top 14 depuis sa fondation). Un duel de la Garonne bien plus passionnant que celui en Ligue 1, on ne va pas se mentir.
Et il ne faudra pas attendre bien longtemps pour découvrir l’action du match. Après l’essai d’Alban Placines au bout de 2 minutes de jeu, Thomas Ramos s’avance pour le transformer. Silence, coup de pied et … Poteau droit, Poteau Gauche puis Barre transversale. Le triplé perdant, car le ballon reviendra du mauvais côté des poteaux. Vous pourrez le retenter autant de fois que vous voulez, vous n’y arriverez pas. Bravo Thomas ! Malheureusement, le Stade Toulousain remportera tout de même la rencontre. Cela aurait été plus drôle si le match s’était joué à 2 points non ?

Publicité

En bonus, la version américaine de ce type d’échec, avec ce qui est devenu le légendaire « Double Doink ». Un de moins que Thomas Ramos, c’est vrai, mais avec un enjeu bien plus fort. En effet, avec cet échec, le kicker Cody Parkey a fait en sorte que son équipe soit éliminé de la course au titre. Pire encore, il en avait réussi un juste avant, mais il avait été glacé par le coach adverse. C’est ballot.