NBA | L’imitation quasi-parfaite de Westbrook par Evan Fournier


La bible de la Lose du sport français

Les jours passent et se ressemblent parfois en NBA. Alors qu’hier nous saluions l’incroyable come-back avorté par lui-même de Russell Westbrook, Evan Fournier a décidé de montrer que, lui aussi, il était en mesure de réaliser une telle performance.

Lorsque l’on joue pour Orlando, quoi de plus logique que de vivre un match en montagnes russes émotionnelles ? C’est dans la Mecque du Basketball qu’Evan Fournier a bien failli réaliser le 4e quart temps parfait. Face à des Knicks qui sont redevenus une équipe tout à fait honorable, Evan Fournier avait pourtant traversé le match dans la difficulté avant d’atteindre les dernières 12 minutes. Un bon 4/14 des familles au shoot.

Publicité

Mais le dernier quart sera lui d’un autre acabit. Le représentant de Charenton-le-Pont envoie banderille sur banderille, pour faire recoller son équipe à un petit point.

Et juste derrière, sur la remise en jeu de New York, il s’en va faire siffler un entre-temps en bataillant avec Reggie Bullocks sur une excellente défense, puis récupérer la gonfle sur l’entre-deux. Bref, jusqu’ici, absolument rien de FFL nous diriez-vous. Mais c’est là que l’absolue délicatesse de notre fédération prend le pas. Sur la dernière action, Evan Fournier joue trop mollement le pick-and-roll avec Vucevic, et voit un Reggie Bullock revanchard lui chiper la balle orange, passer la balle à Burks qui s’amusera à courir sur tout le terrain pour jouer à chat avec Vucevic et tuer le chrono.

Dans le même genre de Lose :   NBA - Rudy Gobert danse avec les stars

Un finish comme on les aime. Cruel. FFL.

Publicité